Race de chien : le Berger belge

Le berger belge
Le berger belge
C’est en 1894 que le premier standard des variétés de Bergers belges a été publié. Depuis, l’élevage de cette race de chiens, avec ses 4 variétés, fait le bonheur des passionnés.


Histoire du chien Berger belge

La race de chiens Berger belge s’est popularisée vers la fin du XIXe siècle lorsqu’un groupe de cynophiles, sous la direction du professeur Reul, a eu l’initiative de mettre de l’ordre dans le patrimoine génétique canin. Ce groupe a ainsi procédé à la sélection de 4 variétés de Bergers belges dans l’inventaire. On distingue les Malinois (à poil court), les Laekenois (à poil dur), les Groenendaels (à poil noir) et les Tervuerens (à poil long autre que noir). Avant l’inventaire effectué par l’équipe dirigée par le professeur Ruel, il existait jusqu’à 8 variétés de Bergers belges.

Aspect physique et catégorie du Berger belge

Une tête bien ciselée, un front plat, un museau fin et des oreilles raides triangulaires permettent de reconnaître le Berger belge. Il diffère du Berger allemand par sa taille plus petite et par son corps plus souple et plus léger.  

Les Bergers belges mâles, peu importe la variété, mesurent entre 60 et 66 cm au garrot, et les femelles entre 56 et 62 cm. Le poids ne varie pas énormément d’une variété à l’autre. Ainsi, les mâles pèsent entre 28 et 30 kg, et les femelles entre 20 et 25 kg. La longévité, en revanche, diffère selon les variétés et va ainsi de 10 à 12 ans pour les Malinois, de 12 à 14 ans pour les Laekenois, de 13 à 14 ans pour les Groenendaels, et de 14 à 15 ans pour les Tervuerens.

Toutes les variétés sont, à l’origine, des chiens de berger. Au fil des années, ils sont adoptés comme chiens de garde, de défense ou d’utilité. 

Caractère du chien Berger belge

Le Berger belge est notamment apprécié pour son intelligence et sa sociabilité. Il s’agit d’un chien supportant mal la solitude et qui éprouve donc le besoin d’être entouré. Empreint d’une grande vitalité, cet animal aime beaucoup l’exercice physique. La variété malinoise est caractérisée par sa vivacité et une nature obéissante.

Entretien et soins du chien Berger belge

Présentant une forte capacité d’adaptation, le Berger belge trouve sa place tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison. De par sa nature vive et active, il nécessite un endroit pour se dépenser, comme un jardin par exemple. Ce trait caractéristique lui fait davantage apprécier la maison que l’appartement : son milieu idéal est donc un pavillon avec jardin.

On peut remarquer une certaine nervosité chez certaines variétés de Bergers belges. Ils manifestent une grande méfiance et éprouvent quelques problèmes de défense. Toutefois, un bon dresseur parviendra certainement à y remédier pour faire du Berger belge un excellent chien.