Race de chien : le Pointer

Le Pointer
Le Pointer
Le Pointer anglais a une carrure impressionnante. Son charisme est tel qu’il dégage une impression de souplesse, de grâce et de force.


Histoire du chien Pointer

Bien que très célèbre dans le monde entier, on ne connaît pas exactement les origines du Pointer anglais. Certains affirment que cette race vient du Braque italien, tandis que d’autres prétendent qu’elle dérive du Chien d’arrêt portugais ou du Braque de Burgos. Ce qui est plus sûr, si on se base sur son apparence, c’est que cet animal est issu d’un croisement avec un Foxhound. Le Pointer anglais est probablement originaire de France, mais sa sélection a été perfectionnée en Angleterre, d’où son nom. Le Pointer anglais est très apprécié pour ses performances en tant que chien d’arrêt. 

Aspect physique et caractère du chien Pointer

En tant que chien de compagnie, le Pointer anglais est très calme et doux. Il adore les enfants. Facile à éduquer, cet animal ne pose aucun problème, il reste agréable à vivre, mais a besoin de se dépenser. Si le Pointer anglais est très fidèle à son maître, il reste sur ses gardes avec les étrangers, ce qui lui vaut sa réputation de grand timide.

En tant que chien d’arrêt, le Pointer anglais a une toute autre attitude. Il est très énergique et chasse au galop. Sa rapidité est légendaire. Son arrêt est parfaitement statuaire. Il a un bon flair et une mémoire exceptionnelle, des qualités qui font leurs preuves lors de la chasse (gibier à plumes ou autres).

Le Pointer anglais mâle mesure entre 63 et 69 cm au garrot contre 61 à 66 cm pour la femelle. Son poids moyen est de 20 à 30 kg. La longévité du Pointer est estimée à 14 ans environ.

Entretien et soins du chien Pointer

Si le Pointer anglais ne vit pas à la campagne, il faut au moins pouvoir sortir régulièrement pour galoper et se dépenser. Ces exercices sont primordiaux pour son état psychophysique.

Le Pointer anglais ne pose pas de problème particulier. Il craint l’eau et le froid. Néanmoins, il faut surveiller ses oreilles qui peuvent héberger des parasites pouvant provoquer des otites, ainsi que ses yeux qui peuvent être victimes d’ectropion ou d’entropion (enroulement de la paupière) et de problèmes au niveau de la rétine. C’est surtout durant la chasse qu’il faut rester vigilant.

Son impétuosité fait que ce chien ne fait pas attention aux ronces et à tous les petits obstacles qui pourraient le blesser.