Rachat de crédit : comprendre avant de s'engager

Par : Michel Foulet - Dernière modification : 22 février 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Rachat Credit

Rachat de crédit

Un problème de surendettement ? Le rachat de crédit peut-être une solution. Mais ne vous précipitez pas. Le rachat de crédit n'est pas un produit miracle.


1. Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

C'est le regroupement de crédits avec un taux d'intérêt plus faible.

Les mensualités de remboursement peuvent baisser jusqu'à 60%.

2. En avez-vous besoin ?

Le rachat simplifie la gestion en regroupant les crédits. Les mensualités sont moins élevées et vous permettent de constituer une épargne, faire face à de nouveaux achats ou assainir une situation de surendettement.

3. Êtes-vous concerné ?

Toute personne majeure peut faire une demande de rachat de crédit. Une seule personne peut bénéficier de plusieurs rachats. Un délai de 1 an doit s'écouler entre les demandes.

4. Êtes-vous sûr de vos finances ?

Une bonne maîtrise de la gestion de ses comptes est indispensable. Le rachat reste un prêt à long terme qu'il faut pouvoir rembourser.

5. Quels sont les inconvénients ?

Les mensualités sont réduites, mais la durée du crédit est plus longue. Le coût est donc plus élevé.

6. Pour quels crédits en bénéficier?

Il est possible de bénéficier d'un rachat de crédit immobilier, de crédit à la consommation ou de crédit renouvelable. Les impôts et les découverts sont également concernés.

7. A qui s’adresser ?

Vous pouvez faire appel :

  • à une banque ;
  • à un organisme de crédit ;
  • à une société de rachat de crédit, spécialisée dans ces opérations. Elle établit avec vous votre dossier et le soumet aux banques.


Pour plus de précisions reportez-vous à notre fiche : Où s'adresser pour un rachat de crédit

8. Comment choisir l’établissement ?

Vous pouvez facilement réaliser plusieurs devis sur internet. Vérifiez le taux effectif global, qui prend en compte tous les frais : ceux-ci sont parfois tellement élevés qu'ils annulent le bénéfice financier réalisé.

9. L’organisme de rachat est-il agréé ?

Les organismes agréés signent une charte de déontologie et sont surveillés par un syndicat professionnel : l'AFIB (Association française des intermédiaires bancaires).

Donation, succession, impôts...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr