Réaliser un dégradé sur un mur

Article mis à jour le 
Peinture murale : comment faire un dégradé ?
Peinture murale : comment faire un dégradé ?
Du plus sombre au plus clair, les dégradés ont le vent en poupe et investissent nos intérieurs. Cette tendance très contemporaine est pourtant inspirée des années 70. Opposé à la rigueur du monochrome, le dégradé est ludique et apporte une sensation de légèreté dans la décoration. Réalisé à partir d'une base dans laquelle on ajoute du blanc, la réalisation d'un dégradé obéit à certaines règles bien précises.


Dégradé sombre smoky

Le dégradé smoky est un dégradé réalisé à partir d'une couleur de base sombre. L'idée est de créer des ombres depuis la base initiale de la couleur. Cette technique de dégradé, héritée des techniques de maquillage des yeux, est une valeur montante dans la déco. Ce type de dégradé s'obtient en diluant la teinte sombre de base dans un vernis. L'application s'effectue à la brosse.

Pour réaliser un dégradé smoky :

  • le mur sur lequel le dégradé va être réalisé doit être de couleur claire afin de bien repérer les démarcations ;

  • il est nécessaire de commencer à peindre en partant du bas du mur ;

  • la couleur est estompée progressivement vers le plafond ;

  • l'éclaircissement s'effectue en ajoutant de la peinture de base dans le mélange.

Tendance tie and dye

Omniprésent depuis quelques années, le tie and dye séduit par son aspect poudré et ses teintes douces qui illuminent les pièces. Le principe du tie and dye consiste à nuancer une couleur de base dans trois variations différentes. Vous pouvez donc acheter trois pots de couleurs (rose, bleu, jaune, vert du plus clair au plus foncé) ou bien ajouter du blanc dans la nuance la plus foncée des trois pour l'éclaircir.

Avant de commencer à peindre, pensez à protéger votre sol et collez du papier adhésif sur les contours de votre mur. L'application s'effectue au rouleau sur un mur plus clair que la peinture de base :

  • recouvrez le mur entier avec la nuance la plus claire de votre sélection ;

  • peignez avec la couleur la plus foncée une bande d'un quart de votre mur, au bas de celui-ci ;

  • mélangez la nuance moyenne à la plus foncée et réalisez avec la couleur obtenue une bande au dessus de la précédente ;

  • appliquez ensuite la teinte moyenne au dessus des deux autres ;

  • la dernière bande est constituée par la couleur la plus claire appliquée au début.

Laissez parler votre imagination

Vous pouvez également créer votre propre dégradé, toujours à partir d'une couleur de base.

L'application s'effectue du bas du mur vers le plafond, toutefois vous pouvez choisir de peindre la couleur la plus sombre en bas du mur ou bien décider d'inverser le sens.

Vous pouvez également décliner la teinte en trois, quatre ou cinq nuances : dans tous les cas les bandes doivent rester larges afin de rester discernables.

Pour éliminer les traces de démarcation, utilisez un pinceau sec qui servira à mélanger les couleurs au niveau de leur jonction. Vous obtiendrez ainsi un dégradé subtil. Pensez enfin à bien respecter le temps de séchage avant de réutiliser la pièce.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".