Rédiger ou faire faire son testament

Rédiger ou faire faire son testament
Rédiger ou faire faire son testament
Rédiger un testament permet de prendre des dispositions particulières concernant la dévolution de son patrimoine à son décès, ainsi que d'autres mesures annexes. Voici comment procéder.


Pourquoi rédiger un testament ?

Les raisons de rédiger un testament sont multiples :

  • déterminer qui reçoit quel bien de sa succession ;
  • avantager un héritier au détriment d'un autre ;
  • protéger son conjoint ;
  • décider de l'organisation de ses funérailles ;
  • désigner un exécuteur testamentaire (chargé de faire respecter les volontés du testateur) ;
  • éviter la transmission de son patrimoine à l'État (en l'absence d'ascendants et de descendants) ;
  • exprimer d'autres souhaits particuliers (bonne entente au sein de la fratrie, etc.), lesquels n'ont cependant pas de force juridique.

Que peut-on léguer, et à qui ?

En général, on ne peut pas léguer la totalité de ses biens selon son bon vouloir. En présence d'héritiers en ligne directe (enfants ou parents), la loi impose une réserve héréditaire dont le testateur ne peut pas disposer. Reste la quotité disponible, plus ou moins importante selon les cas de figure. En présence de trois enfants par exemple, le parent ne peut léguer à des tiers plus du quart de son patrimoine.

On peut en principe léguer la partie disponible de ses biens aux personnes privées et aux organismes de son choix, hormis :

  • les professionnels de santé qui ont soigné le défunt au cours de sa dernière maladie (sauf à léguer des sommes modiques) ;
  • les associations libres qui ne sont pas reconnues d'utilité publique ;
  • les personnes à naître (en cas de grossesse de la compagne), ou les animaux de compagnie.

Sachez qu'il est possible d'assortir son legs de conditions (par exemple, s'occuper de l'animal du défunt). En cas de non-exécution de ses obligations, le légataire pourra se faire retirer son legs en justice.

Faire seul son testament

Deux conditions doivent être réunies pour pouvoir faire soi-même son testament :

  • savoir écrire ;
  • être sain d'esprit.

Le testament, appelé olographe, doit respecter les critères suivants :

  • il doit être entièrement écrit de la main du testateur (les testaments tapés sur l'ordinateur ou enregistrés sur CD sont nuls, tout comme les testaments dictés) ;
  • il doit être daté ;
  • il doit être signé.

Attention, il n'est pas possible de faire un testament à deux. Il est recommandé de confier le testament olographe à une personne de confiance. Le mieux est encore de le déposer chez un notaire, lequel l'enregistrera au fichier central des dispositions des dernières volontés. Le coût en est modique (25 euros).

Faire établir son testament par un notaire

Le testament authentique est rédigé par un notaire en présence de deux témoins. Le testateur indique ses volontés, puis signe le document rédigé par l'homme de loi. La prestation est facturée environ 170 euros. En contrepartie, vous êtes certain(e) que les dispositions qui y figurent sont conformes à la loi et ne seront donc pas contestées.

Les professionnels à votre service :

  • Notaires
  • Avocats

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : famillesuccession