Refuser un redoublement

Refuser le redoublement de son enfant
Refuser le redoublement de son enfant
À la fin d’une année scolaire, le redoublement d’un élève peut être décidé par ses professeurs en conseil de classe. En tant que parent, vous avez le droit de vous y opposer.


Quand pouvez-vous refuser le redoublement ?

Si votre enfant est en CE1, CM2, 6ème, 4ème, 3ème ou seconde et que le dernier conseil de classe ou d’école a décidé du redoublement de votre enfant, vous devrez suivre une procédure précise pour faire appel de la décision.

S’il est dans une autre classe, un courrier suffit pour empêcher son redoublement.

Procédure de refus de redoublement

Les professeurs de votre enfant proposent son redoublement et vous y êtes opposé ? Voici la démarche à entreprendre :

  • si votre enfant est à l’école primaire, dans les 15 jours suivant la décision, informez l’inspecteur d’académie de votre refus par un courrier motivé ;
  • si votre enfant est au collège ou au lycée, dans un délai de 30 jours, notifiez votre désaccord par une lettre adressée au chef d‘établissement. Demandez un entretien avec lui afin de parler du cas de votre enfant et lui expliquer les motifs de votre contestation.

Pour vosu aider, découvrez nos Lettres et modèles types Scolarité.

À l’issue de cette demande écrite et de l’entretien éventuel, une commission d’appel se réunit afin de statuer sur le cas de votre enfant.

Il est conseillé de compléter votre dossier avec un courrier expliquant les motifs de votre opposition. Cette commission, dirigée par l’inspecteur d’Académie, se compose de professeurs, chefs d’établissement, conseillers de l’enseignement et parents d’élèves.

Après étude de votre cas, la commission rendra sa décision qui ne pourra pas, cette fois-ci, être contestée.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".