Le régime Seignalet en pratique

Légumes et fruits frais - © Aproximando Ciência e Pessoas / Flickr cc.
Légumes et fruits frais - © Aproximando Ciência e Pessoas / Flickr cc.
La méthode Seignalet, également appelée "la troisième médecine" ou encore "régime hypotoxique", est un régime préconisé par le Dr Seignalet pour accompagner certains états pathologiques dans le but de voir diminuer les symptômes tels que la fatigue par exemple, en particulier dans le cas de maladies auto-immunes. On parle même de rémission dans certains cas sur le moyen et long terme. Voyons en quoi consiste cette méthode alimentaire.


Les 2 principes de la méthode Seignalet

Notre alimentation moderne de mauvaise qualité, couplée à plusieurs facteurs environnementaux, induit une inflammation de notre intestin grêle. Cette inflammation est à l'origine d'une dégradation de la fonction d'assimilation de cet organe. Notre muqueuse devient, en effet, hyperperméable et laisse passer dans la circulation sanguine, des macromolécules qui n'ont pas été soigneusement digérées et d'autres molécules toxiques. Le régime Seignalet s'appuie sur les deux principes suivants :

  • premier principe : exclusion des laits animaux et de leurs dérivés ainsi que du blé et de toutes les autres céréales mutées (dont le génome est, depuis des décennies, modifié par l'industrie agroalimentaire) ;
  • deuxième principe : les aliments doivent être consommés crus ou cuits à moins de 110°C. Ceci afin d'augmenter la quantité d'enzymes disponibles lors de la digestion, et de diminuer la présence de molécules toxiques, les corps de Maillard entre autres. 

Le régime Seignalet en pratique

La méthode Seignalet repose sur l'exclusion des aliments susceptibles de maintenir l'état inflammatoire :

Aliments exclusAliments conseillés
Produits laitiers : lait, fromages, beurreLaits végétaux (riz, sarrasin, soja, amandes, noisettes, etc.)
Céréales mutées : blé, orge, seigle, maïs, avoine, épeautreRiz, sarrasin, quinoa
Sucre blancSucre complet
Sel raffinéSel marin non raffiné
Huiles raffinées Huiles vierges crues extraites à froid
Bière (car fabriquée à base de céréales)Légumes 
 Légumineuses
 Fruits
 Viandes et oeufs
 Poissons et fruits de mer
 Oléagineux (noisettes, amandes, noix, pécan, pistaches)
 Chocolat noir

Risque de carences ?

Les détracteurs du régime Seignalet sont tentés d'affirmer que les personnes suivant ce régime peuvent souffrir de carences en minéraux, notamment en calcium. Notez que le régime Seignalet lorsqu'il est suivi avec discernement et équilibre n'occasionne pas de carences. Contrairement à une idée largement répandue, ce n'est pas dans le lait que l'on retrouve le plus de calcium mais dans les sardines à l'huile, par exemple. Certaines eaux minérales sont également très riches en calcium.

Pour ce qui est de l'exclusion de la plupart des céréales, il convient de s'alimenter d'une manière aussi équilibrée que possible en variant les céréales et les autres aliments autorisés. Par ailleurs, notez que le fait de diminuer l'inflammation de la muqueuse intestinale va grandement améliorer l'assimilation de tous les nutriments contenus votre alimentation quotidienne, ce qui n'est pas le cas lorsque vous consommez sans le savoir des aliments, tels que le blé et le lait, qui provoquent une inflammation chronique de la muqueuse intestinale. Au contraire, c'est justement cette inflammation qui est à l'origine de carences en nutriments, empêchant une bonne absorption des vitamines et des minéraux au niveau intestinal.

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : bien manger