> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Règles du squash

Par : Nicolas Netter - Dernière modification : 12 novembre 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur le squash
regles squash

Règles du squash

Le squash trouve ses origines en Angleterre à la fin du 19ème siècle. Il est, comme le tennis et le badminton, un dérivé du Jeu de Paume.

Au premier abord, on peut penser que pratiquer le squash s'apparente à faire du mur au tennis contre un adversaire. Mais bien que très ludique, le squash a des règles à la fois simples mais strictes.


Court de squash

court squash regles
Court de Squash - Règles - Droits réservés Wikipedia, M. Wilson, J. Dosch, J. Dréo

Cliquez sur le dessin ci-joint pour l'agrandir.
Faites de même pour les dessins suivants.


Le court de squash est délimité par quatre murs : mur frontal, mur arrière, mur gauche, mur droit.
Une ligne au sol au milieu du court sépare l'avant de l'arrière du terrain.
La partie arrière du terrain est elle-même séparé en deux dans le sens de la longueur : la ligne de séparation (6) crée ainsi deux grands carrés dans la partie arrière du court.
Dans chacun de ces carrés, un espace (5) est réservé à la zone de service : le joueur doit avoir au moins un pied dans cette zone au moment où il sert.

L’échange au squash

fautes squash
Squash - les zones de faute

Chaque joueur joue à tour de rôle.
La balle doit toucher le mur frontal (pas forcément directement) et ne peut rebondir qu'une seule fois.

La balle est fausse lorsqu'elle touche ou passe au dessus de la Zone de hors Jeu (3) et touche ou passe en dessous du TIN (7).

Après chaque coup frappé, le joueur doit, s'il le peut, se replacer au centre du court, au niveau du « T ».
Ainsi, il laissera son adversaire jouer la balle dans les meilleures conditions.

Si la balle touche l'adversaire (ou ce qu'il porte : vêtements, raquette, chaussures) avant d'atteindre le mur frontal, le jeu est arrêté.

Points et jeux au squash

Aussi bien chez les hommes que chez les femmes, un match se joue en trois jeux gagnants.

Un jeu se joue en onze points directs et tous les points comptent.
Auparavant, dans les règles du squash, il fallait avoir le service pour marquer, aujourd'hui la règle a évolué comme au volley-ball.

A dix égalité (10-10), il faut deux point d'écart pour gagner le jeu.

Squash : le service

service squash
Squash - les zones de service

Le joueur qui a gagné le dernier point sert.

A chaque premier service, le joueur choisit son carré de service et change de côté à chaque nouveau service.

Il est possible de servir à la cuillère ou en smashant comme au tennis.

Le joueur qui sert doit avoir au moins un pied dans le petit carré de service (5).
Il doit envoyer la balle dans la zone de réception de son adversaire ((6) droit ou (6) gauche), après un rebond sur le mur frontal, au dessus de la ligne supérieure (zone (1)).
L'adversaire n'est pas obligé d'attendre que la balle rebondisse pour la jouer : il peut décider de la jouer à la volée.

Le LET ou la gêne au squash

Au squash, les deux joueurs évoluant dans un tout petit espace, il est fréquent qu'ils se gênent ou s'empêchent de jouer.
Or, il est important que chaque joueur puisse frapper la balle dans les meilleures conditions.

Si le receveur se sent gêné, il peut demander le LET.
Si l'arbitre le lui accorde, le point sera rejoué.
En revanche, le point sera accordé si la gêne est délibérée et/ou a empêché une frappe déterminante pour le gain de l'échange.

Cette situation est plutôt applicable aux matchs officiels. Lors d'un match entre amis, la courtoisie est de rigueur et les points sont en général simplement rejoués.

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr