Remboursement anticipé d'un prêt in fine

Rembourser son prêt in fine par anticipation
Rembourser son prêt in fine par anticipation
Le prêt in fine est avantageux aux personnes fortement imposées et est réservé à l'investissement locatif. Il permet de rembourser d'abord les intérêts par mensualités puis seulement à la fin, le capital emprunté.


Définition du prêt in fine

Le prêt in fine est exclusivement réservé à l'investissement locatif. Le principe est le suivant : lors d'un prêt immobilier classique, l'emprunteur rembourse chaque mois à la fois une partie du capital et les intérêts.

Avec le prêt in fine, seuls les intérêts sont remboursés mensuellement, le capital étant intégralement payé à la fin du crédit. Afin de pouvoir procéder à ce remboursement de capital, l'emprunteur se constitue une épargne en versant une somme ponctuellement ou régulièrement sous forme de placement. Il s'agit la plupart du temps d'une assurance-vie : la valeur finale de ce placement permettra de rembourser le capital à l'échéance du prêt.

L'intérêt du prêt in fine est principalement fiscal et concerne donc les personnes fortement imposées, le principe étant de déduire les intérêts d'emprunt des revenus locatifs afin de créer un déficit foncier.

Remboursement anticipé d'un prêt in fine

Le remboursement anticipé peut être utilisé par un emprunteur, mais ce dernier devra compter dans son budget des pénalités, explicitement spécifiées dans son contrat de crédit. En effet, il n'est pas dans l'intérêt des banques de vous permettre de rembourser votre capital avant la fin du contrat de crédit puisque les intérêts ne seraient de ce fait pas dus.

Aussi, pour encadrer strictement le remboursement anticipé du prêt in fine, des clauses sont prévues dans les contrats de crédit. Vous devez en prendre connaissance attentivement afin de ne pas vous engager dans une spirale infernale.

En règle générale, l'indemnité de remboursement anticipé doit être égale à :

  • 3 % (en moyenne) du capital restant dû ;
  • 6 mois d'intérêts des sommes remboursées.

Aussi, procéder à un remboursement anticipé n'est pas forcément intéressant : les calculs précis doivent être faits afin de savoir si vous avez intérêt ou non à procéder au remboursement anticipé du prêt in fine. Cependant, il est toujours possible de le faire.

Certaines banques peuvent interdire le remboursement anticipé si son montant est inférieur à 10 % de l'emprunt initial.