Remèdes contre le mal de mer

Comment faire face au mal de mer
Comment faire face au mal de mer
Plan d'action pour éviter d'avoir le mal de mer : anticiper et utiliser des remèdes simples dès les premiers symptômes.


D'où vient le mal de mer ?

Le mal de mer est avant tout un problème d'équilibre. En clair, les informations transmises à votre cerveau, et plus particulièrement à votre oreille interne, sont perturbées par les mouvements du bateau.

Plusieurs symptômes découlent de ce dysfonctionnement :

  • nausées et vomissements ;
  • sueurs ;
  • pâleur.

La peur d'avoir le mal de mer stimule parfois sa venue. Enfin, retenez la règle des trois "F" qui augmentent les risques d'apparition :


Notez enfin que les mouvements lents, notamment lorsque le bateau est à l'arrêt, sont souvent les plus gênants.

Se préparer au départ

Pour éviter d'avoir le mal de mer, suivez ce mode d'emploi avant le départ :

  • reposez-vous bien la veille et le jour du départ ;
  • habillez-vous en fonction du temps (mais prévoyez toujours un vêtement chaud au cas où il y aurait du vent, vous seriez mouillé, etc.) ;
  • mangez léger (en évitant l'alcool) ;
  • détendez-vous avant de monter sur le bateau ;
  • installez-vous dehors et au centre du bateau (c'est là que ça bouge le moins) ;
  • évitez de vous coller à un bidon d'essence ou toute autre chose ayant des effluves désagréables.

Éviter son apparition

Le mal de mer survient la plupart du temps dès le début du voyage. Il se calme généralement après un temps d'adaptation, plus ou moins long en fonction des gens. Voilà pourquoi vous avez tout intérêt à anticiper.

Une fois sur le bateau :

  • évitez de regarder les mouvements du bateau, son sillage, les vagues qu'il provoque... ;
  • ne lisez pas (même sur l'écran de votre téléphone portable, sur une console de jeux vidéo, etc.) ;
  • ne fumez pas ;
  • buvez et mangez à distance ;
  • limitez vos mouvements (surtout de tête).


A noter : ne regardez jamais la mer par un hublot, une image mobile encadrée par une image fixe causerait immédiatement le mal de mer.

Remèdes qui soulagent

Si toutefois le mal de mer survient, n'attendez pas. Dès les premiers symptômes (sentiment de malaise, nausée) :

  • fixez l'horizon ou la côte (regardez loin comme cela se fait en voiture) ;
  • mettez le nez au vent ;
  • répétez-vous des phrases positives ("ça va passer" par exemple) ou, au contraire, essayez de ne plus y penser ;
  • maintenez cette attitude le plus longtemps possible.


Cette solution est généralement la plus efficace. Toutefois, il en existe d'autres :

  • les bracelets anti mal de mer, (agissant par pression sur des points d'acupuncture précis) ;
  • manger des bananes (calme les aigreurs) ;
  • mâcher du chewing-gum.


Si ces remèdes ne fonctionnent pas, parlez-en à votre médecin, car il existe des traitements :

  • régulateur pour l'oreille interne, à prendre avant le départ ;
  • antivomitifs et antinauséeux ;
  • certains antihistaminiques ;
  • homéopathie.


Si vous vous sentez vraiment trop mal, avez l'impression que vous allez en mourir, retournez à terre si vous le pouvez. Cela reste le meilleur moyen de stopper le mal de mer.

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : plein air