Remise en état d'une maison inondée

Par : Iris Makoto - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
remise en etat maison inondee

Remettre en état une maison inondée

Parfois la nature s’emballe et votre maison en fait malheureusement les frais. Une inondation peut causer d’importants dégâts, visibles mais aussi cachés. Cette fiche vous explique quels sont les points stratégiques à vérifier avant d'occuper à nouveau votre logement.


Inondation : les tous premiers gestes après une inondation

Prenez toutes les précautions nécessaires pour vous protéger, vous et votre famille, car votre maison présente des risques inhabituels :

  • glissement de terrain ;
  • électrocution ;
  • conduits de gaz endommagés ;
  • solidité amoindrie des murs...

En outre, l’eau stagnante est porteuse de bactéries et de microbes. Prenez toujours  l’avis d’un professionnel avant de rentrer dans votre habitation et éloignez les jeunes enfants le temps des travaux de réfection et de désinfection.

Sous le choc d’une inondation, on ne pense pas toujours à prendre des photos. Elles constitueront pourtant des pièces importantes à joindre à votre dossier de remboursement.

Contactez votre assurance au plus vite pour qu’elle nome un expert et fasse effectuer les travaux de gros œuvre au plus vite.

Maison inondée : sécuriser, nettoyer et ventiler

Après le retrait de l’eau :
Des mesures simples peuvent être mises en place dès le retrait des eaux, en attendant que l’assurance fasse intervenir des entreprises pour réhabiliter votre domicile. La priorité sera donnée :

  • à la sécurité ;
  • au séchage ;
  • et à la ventilation.

 

Sécurité et nettoyage :

  • Coupez le courant si cela n’a pas été déjà fait ;
  • Commencez par vider la maison afin de nettoyer le mobilier à l’extérieur et vérifiez la marche des appareils électriques là où ils seront entreposés ;
  • Pompez l’eau qui reste dans la maison et nettoyez à l’aide d’un nettoyeur haute pression ;
  • Retirez les revêtements de sols imbibés ou décollés ;
  • Retirez le papier peint ;
  • Passez une éponge d’eau javellisée sur les murs afin d’éviter l’apparition de moisissures néfastes pour la santé ;
  • Pompez l’eau restée dans la cave ou le vide sanitaire, il faut agir tant que ces dépôts sont encore humides. Attention : l’eau qui imbibe le sol exerce une pression sur les murs qui peuvent être fragilisés, voire même s’effondrer. Videz la cave lentement pour limiter les effets de la pression.

 

Assèchement des lieux :
Il faudra du temps pour assécher une structure imbibée, parfois des mois entiers. L’aide de déshumidificateurs électriques peut être intéressante surtout en hiver. Des sociétés spécialisées disposent de techniques efficaces et d’un grand savoir-faire dans l’assèchement des locaux inondés et peuvent vous aider. Leur travail peut selon certaines conditions être pris en charge par votre assurance. N’hésitez pas à vous renseigner.

Pour amélioer la ventilation de votre logement, pensez à :

  • aérer les pièces en créant des courants d’air une fois la maison vidée et nettoyée ;
  • percer de petits orifices en bas de la cloison (si votre cloison est doublée) pour permettre à l’eau de s’écouler, et en haut des cloisons de doublage pour favoriser le séchage et la ventilation ;
  • vérifier les regards et les drains qui sont essentiels pour l’assèchement du sol.

Maison inondée : vérifier les équipements

Chauffage et électroménager :
Les équipements de chauffage (chaudière, radiateurs électriques) devront être rapidement remis en état car ils sont essentiels pour contribuer au séchage du logement. Nettoyez et séchez les appareils encore utilisables. Pour les autres, faites vous conseiller par l’expert de l’assurance en ce qui concerne leur remplacement.

Vérifiez que les cuves à gaz ou à fioul ne soient pas endommagées.

Fenêtres et portes :
Un fort courant détruit généralement ou déforme irrémédiablement les menuiseries : il n’y a pas d’autre solution que de les remplacer.

Si l’eau est montée sans fort courant et que les menuiseries sont toujours en place, vérifiez après séchage complet les déformations éventuelles et surveillez particulièrement les cadres et parties encastrées, les orifices de drainage et d’aération afin les déboucher si nécessaire. Changez tous les joints en mousse.

En cas de double vitrage, vérifiez que l'eau n’ait pas pénétré dans l’espace entre les deux parois vitrées. Si c'est le cas, vous devrez remplacer vos vitres.

Gaz et électricité :
Ne tentez rien avant que ces installations n'aient été vérifiées et remises en état par des professionnels.

Téléphone :
N’utilisez jamais votre combiné fixe tant qu’il y a de l’eau dans votre logement à cause des risques d’électrocution. Utilisez un téléphone portable pour prendre contact avec votre compagnie téléphonique qui vous indiquera les opérations à effectuer pour retrouver un usage normal de votre installation.

Quelles sont les précautions à prendre concernant l'eau en cas d'inondation ?

En un premier temps, l'eau courante peut être utilisée pour nettoyer la maison.

Ne la buvez pas sans avoir recueilli au préalable l’avis du service de distribution de l’eau sur sa qualité sanitaire. Contactez les services de la mairie, ils peuvent aussi vous renseigner.  En attendant, consommez de l’eau en bouteille.

Pour les finitions pas de précipitation : peintures, papiers peint et revêtements sont appliqués directement sur les murs et cloisons. Leur bonne tenue dépend de supports parfaitement secs. Une mise en place trop rapide de ces embellissements induira inévitablement l’apparition de décollements, cloques, et autres moisissures...


Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr