Repérer les produits qui contiennent des OGM

Les repères pour reconnaître les produits contenant des OGM
Les repères pour reconnaître les produits contenant des OGM
Quand il y a « gènes », il n'y a pas de plaisir !!! Un organisme génétiquement modifié est un organisme dont l'ADN a été modifié artificiellement plutôt que par des méthodes d'amélioration génétique traditionnelles. Les organismes concernés peuvent être des plantes (PGM), des animaux (AGM), des micro-organismes ou des virus. Les OGM sont de nouveaux organismes obtenus par transgénèse qui est le fait d'introduire un ou plusieurs gènes dans un organisme vivant. Plusieurs produits de la vie courante peuvent contenir des organismes génétiquement modifiés. Les fruits et les légumes sont parmi les plus exposés.


Vérifiez la composition du produit

Pour éviter les OGM, il faut presque se transformer en enquêteur. L'étiquetage actuel des produits ne permet pas d'en connaître la composition génétique précise. Dans l'Union Européenne, la mention « organisme génétiquement modifié » n'est exigée sur les produits alimentaires que dans le cas où ils comportent plus de 0,9% d'OGM.

Afin d'éviter, à coup sûr, d'en consommer, choisissez des produits labellisés bio. Sans engrais ni modifications génétiques, les produits bio ne contiennent pas d'OGM.

Privilégiez les achats de proximité

Selon les pays, la législation varie et la production d'OGM aussi. Certaines céréales, telles que le soja, le riz ou le maïs peuvent être issues de cultures OGM. Pour réduire les risques d'en consommer, vérifiez la provenance du produit que vous achetez. Dans le doute, tournez-vous vers des productions locales ou européennes. Pourquoi ne pas vous mettre en contact avec une AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Permanente) ?

Les OGM peuvent être présents en infime quantité dans des produits de consommation courante. Affirmer par exemple que consommer des OGM est sans danger pour la santé sous prétexte que les Américains en consomment depuis 10 ans sans qu'on ait observé des conséquences visibles reste sujet à caution pour les associations...

Selon Greenpeace, les cultures transgéniques sont notamment toxiques sur certains organismes. Elles représentent une menace pour les écosystèmes du sol, participent à la diminution de la biodiversité et ont un impact inquiétant sur la santé. Dans les années à venir, la législation devra s'adapter au développement où non de ces nouvelles méthodes de production.