Réponse d'orientation post-bac négative : comment réagir ?

Article mis à jour le 
Que faire en cas d'orientation décevante ?
Que faire en cas d'orientation décevante ?
Le troisième trimestre est toujours très important pour les lycées. Les épreuves du bac approchent à grand pas et c'est au moment des révisions qu'il faut également faire ses vœux pour le supérieur. Les résultats d'admission sont en effet connus dés le début du mois de juin sur le site Admission post-bac (APB). Toutefois, lorsque la réponse n'est pas conforme à vos attentes, il faut réagir sans tarder et entreprendre des démarches pour trouver une formation. Généralement deux options sont possibles : attendre que des places se libèrent ou envisager de nouvelles options.


Les nouvelles vagues d'admission

Les lycéens qui n'ont pas obtenu le vœux de leur choix disposent encore de deux vagues d'admission fin juin et début juillet, très souvent positives. Pas de panique donc si les résultats vous ont déçu. La plupart des élèves reçoivent lors des deuxièmes et troisièmes vagues d'admission une proposition en accord avec leur cinq premiers vœux.

De nombreuses places se libèrent après les résultats du bac : elles concernent les élèves qui n'ont pas obtenu leur diplôme et qui doivent redoubler.

Lorsque aucune réponse satisfaisante ne vous parvient, vous pouvez attendre la procédure complémentaire, qui se tiendra du 24 juin au 9 septembre cette année. Ce recours permet de consulter toutes les formations qui disposent encore de places vacantes. Le nombre de places restent toutefois très limité et les cursus se remplissent vite, il est donc indispensable de se montrer très réactif et ne pas hésiter à se connecter plusieurs fois par jour sur le portail APB.

Généralement, les places vacantes ne concernent pas les DUT ou les BTS mais se trouvent dans les établissements privés ou dans certaines classes préparatoires scientifiques.

Obtenir de très bons résultats au bac

Certains lycéens qui n'ont pas obtenu  leur premier choix de filière sélective  ou qui ont sélectionné en premier vœu une filière non sélective peuvent bénéficier du dispositif « meilleur bachelier ». Cette option est soumise à conditions :

  • Il est indispensable de faire partie des 10 % des élèves qui obtiennent les meilleurs résultats au bac de sa série dans son lycée, quel que soit le type de bac.
  • Il ne faut pas également avoir obtenu de proposition d’admission à son premier vœu APB,  ni de proposition d’admission sur une formation sélective.

Des révisions sérieuses s'imposent donc. Si l'élève répond aux conditions, il sera contacté directement par le rectorat. DUT, BTS,  classes préparatoires aux grandes écoles, quelques écoles d’ingénieurs et des écoles de commerce conservent des places dans le cadre de ce dispositif.

Changer d'option

Il est également possible de s'inscrire dans un établissement hors procédure ABP. Ces formations, généralement privées, demeurent toutefois aléatoires car leurs niveaux ne sont pas égaux. Surtout, certains cursus sont très onéreux et restent difficiles d’accès aux familles modestes.

Lorsque l'école n'est pas compétitive, c'est le réseau professionnel des parents de l'étudiant qui vient compenser le diplôme. Ce choix est donc dangereux pour les élèves qui ne disposent pas de carnet d'adresses.

Certains élèves décident de partir à l'étranger se perfectionner dans une langue avant de reprendre leurs études l'année suivante. Mais à leur retour, ils devront à nouveau s'inscrire sur APB, qui donne la priorité aux élèves bacheliers de l'année en cours.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".