Le requin blanc et les hommes

Retour de pêche
Retour de pêche
Le requin blanc est un des huit requins qui peuvent attaquer l'homme.


Dangers pour l’homme

Le grand requin blanc fait partie des huit espèces de requins susceptibles d'attaquer un être humain. Les autres sont le requin tigre, le requin bouledogue, le requin mako, le grand requin bleu, le requin marteau, le requin citron et le requin taureau.

Contrairement aux idées reçues le requin blanc n'attaque que très rarement l'homme. A peine une vingtaine d'agressions mortelles ont été répertoriées depuis cinquante ans. Lorsque cela arrive, il s'agit généralement d'accident. Le requin a confondu l'homme avec une autre proie. Les observateurs pensent ainsi que les surfeurs sont pris pour des tortues ou des otaries. Statistiquement, il y a des milliers de fois plus de probabilités de mourir empoisonné par un champignon que de se faire attaquer par un grand requin blanc, même en se baignant dans les régions où il est présent.

Où peut-on le voir ?

Dent de Megalodon retrouvée dans la région d'Angers
Dent de Megalodon retrouvée dans la région d'Angers

En Afrique du Sud, des sociétés proposent des plongées avec les grands blancs. Le requin est alors appâté pour venir autour du plongeur enfermé dans une cage métallique.

Quelques essais d'acclimatation ont été faits en aquarium, mais jamais avec succès sur le long terme.
On peut rencontrer son grand ancêtre dans la région d'Angers en France, dans les carrières qui exploitent les faluns, ces immenses dépôts de coquillages fossiles. Ces exploitations se situent en Indre-et-Loire et en Maine-et-Loire. Sous certaines conditions, elles sont ouvertes au public, visitables et même fouillables. La mer tropicale qui remontait, il y entre 15 et 18 millions d'années (miocène et pliocène), le cours actuel de la Loire a laissé en ces endroits une faune marine, lacustre et terrestre, extrêmement riche. Dans cette arche de Noé échouée au coeur de la France, il est possible de trouver des fossiles du plus grand au plus petit des animaux. De la musaraigne, aux ancêtres des primates ou des éléphants en passant par la vedette des lieux, l'immense Megalodon Carcharodon, le requin blanc géant qui atteignait un bonne vingtaine de mètres de longueur !

Protection et menaces

Le grand requin blanc est aujourd'hui une espèce menacée et figure à l'Annexe II de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faunes et de flores sauvages menacées d'extinction, signée en 2004).
Sa pêche est interdite mais malgré une diminution inquiétante de la population et surtout à cause de sa mauvaise réputation de mangeur d'homme, il continue à être malmené. Sa position dominante dans l'échelle alimentaire le rend également très vulnérable aux changements liés à la pollution ou aux variations climatiques.
Il est un maillon indispensable du système écologique des océans, et sa disparition aurait sans aucun doute des répercussions très néfastes sur ces milieux fragiles.

Histoire et culture

Reconstitution d'un requin blanc
Reconstitution d'un requin blanc

Le célèbre film Les Dents de la mer (Spielberg, 1975) a contribué à le diaboliser et à en faire l'image même de la terreur. Pourtant, les grands requins blancs se nourrissent rarement d'êtres humains. Souvent, ils goûtent et font demi-tour. Peut être parce que nous n'avons pas cette couche de graisse qu'ils aiment tant chez les phoques.

Mais le grand requin blanc n'a pas attendu le 21ème siècle pour frapper l'imaginaire des hommes. Avant l'avènement de la pêche moderne, les eaux des côtes européennes abritaient d'importantes colonies de phoques moines et les eaux regorgeaient de bancs de poissons pélagiques. La Méditerranée de l'Antiquité était alors très peuplée en requins blancs. Aristote a décrit de nombreuses attaques, qui témoignent que déjà, le grand requin blanc faisait probablement parti des pires cauchemars des hommes.

Au Moyen-âge, les hommes pêchent davantage en rivière qu'en mer, si bien qu'on en oublie l'existence du grand requin blanc qui ne fait plus partie du bestiaire animal de l'époque. Ce sont les espagnols et les anglais qui rencontreront à nouveau les premiers grands spécimens lors de leurs expéditions vers l'Amérique.

Le grand requin blanc est aussi surnommé le mangeur d'hommes ou mort blanche.

Etymologie

Il semblerait que requin vienne directement du mot "requiem", quand il a saisi un homme... il ne reste plus qu'à chanter un requiem pour le repos de son âme.

Le requin est un représentant de la famille des lamnidés. Lamna voulait dire requin en grec.

Symbole

Peu d'animaux de la bible ont autant donné lieu à des discussions ineptes que "l'énorme poisson" qui avala Jonas sur l'ordre de Dieu et le garda trois jours dans son estomac. Peut être un grand requin blanc ?

Beaucoup de marins se refusent à se nourrir de la chair des requins en général et de ceux qu'ils savent mangeurs d'hommes en particulier. La peur d'une vengeance ou celle de manger de manière indirecte la chaire d'un parent disparu en mer fait que souvent cette nourriture est taboue.

Expressions

  • "C'est un requin de la finance" : terme courant pour désigner les personnes travaillant dans le monde de la finance, personne cupide et impitoyable en affaire.
  • "Nager parmi les requins" : être entouré de personnes hostiles ou dangereuses.
  • "Avoir des dents de requins" : se dit d'une personne cupide, prête à tout pour arriver à son but.

A-t-on le droit de le pêcher ?

Mâchoire de requin blanc à l'entrée d'un magasin d'appâts
Mâchoire de requin blanc à l'entrée d'un magasin d'appâts

Sa pêche est interdite dans de nombreux pays car le grand requin blanc est une espèce menacée. Mais il continue d'être pêché à cause de sa mauvaise réputation et du trophée que représente son exceptionnelle mâchoire. On trouve encore des ailerons de grand requin blanc en vente dans certains pays d'Asie.

Cuisine

Les asiatiques sont friands de soupe aux ailerons de requins.
Cette soupe est très simple à réaliser.

Ingrédients :

  • ailerons de requins séchés ;
  • carcasse de poulet ;
  • chair de poulet ;
  • champignons chinois secs ;
  • chair de crabe (éventuellement) ;


Dans un premier temps mettre les ailerons de requin et les champignons dans de l'eau pendant au moins une nuit pour les ramollir.
Dans un second temps, mettre la carcasse de poulet dans une marmite et laisser bouillir une nuit.
Le lendemain, enlever la carcasse et mettre les ailerons, les champignons (coupés ou non), la chair de poulet que vous avez au préalable coupée, et ajouter la chair de crabe.
Laisser le tout dans la marmite bouillir et attendre une nuit. La soupe sera prête le matin.



Article réalisé par Arnaud Filleul et Jean-Pierre Fleury.