Retour de la maternité : l'arrivée de bébé chez vous

De retour de la maternité, surveillez bien le poids de votre enfant
De retour de la maternité, surveillez bien le poids de votre enfant
De retour à la maison, vous vous retrouvez seule avec un bébé qui n'a que quelques jours. Si vous êtes anxieuse, voici une petite liste des conseils et points importants à retenir à la sortie de la maternité.


Retour à la maison pour bébé

Surveillez le poids de bébé

Un bébé perd du poids (5 % à 10 % environ du poids de départ) les premiers jours, qu'il reprend vers le quinzième jour en fonction du type d'alimentation (plus tôt si alimentation artificielle, plus tard si allaitement maternel). Pour vérifier que cette reprise se déroule bien, vous devez le peser à la maternité ou à la PMI (service de protection maternelle et infantile) de votre commune.

Attention : si bébé tête mal ou peu, il vous faudra peut être le réveiller toutes les 3 heures pour l'alimenter. Si bébé ne reprend pas assez de poids, il vous faudra consulter le pédiatre.

Surveillez la jaunisse de bébé

A la maternité, le taux de bilirubine de bébé a été mesuré afin de déterminer s'il est atteint d'ictère (plus communément appelé jaunisse). L'ictère apparaît quelques jours après la naissance chez 60 % des enfants nés à terme et 80 % des enfants prématurés, et disparaît en une semaine.

N.B. : si la peau du bébé est jaune plusieurs jours après le retour au domicile, consultez un pédiatre.

Surveillez le cordon ombilical

Le cordon ombilical sèche et se cicatrise grâce aux soins que vous lui apportez. Ces soins vous sont expliqués en détails à la maternité. Le cordon ombilical tombe tout seul en 1 à 3 semaines.

Attention : si le nombril suinte et sent mauvais, consultez le pédiatre.

Retour à la maison pour la maman

Gérez votre fatigue

Les nuits qui suivent l'arrivée de bébé à la maison sont généralement courtes, économisez-vous donc. Dormez en même temps que bébé, et cela même en journée. Vous avez besoin d'être en forme pour vous occuper de lui.

Faites vous aider pour les tâches ménagères (le papa, vos parents ou beaux parents, vos amies). Sachez que des puéricultrices de la protection maternelle et infantile (PMI) peuvent passer vous voir gratuitement pour vous conseiller. Renseignez vous auprès de la plus proche de chez-vous.

Continuez les soins que l'on vous a éventuellement prescrits (antibiotiques, soins de l'épisiotomie ou de la césarienne, etc.)
Même si vous êtes dévouée à votre tout petit, n'oubliez pas d'écouter votre corps et ses signaux. Il n'est pas rare d'avoir des petits soucis de santé après un accouchement comme des infections urinaires par exemple. Ce n'est généralement pas grave mais il est important de les soigner à temps.

Quelques conseils autour de l'allaitement

L'allaitement fatigue, aussi n'entreprenez pas de régime tant que vous allaitez et buvez abondamment.
Vous aurez peut-être un peu de fièvre à cause de la montée laiteuse. Si cette fièvre dépasse 39°C et dure plusieurs jours, consultez, car il est probable que vous ayez un engorgement ou une infection due à l'allaitement.
Si vous avez mal aux seins, vous pouvez placer alternativement des gants d'eau chaude, puis froide dessus.

D'autre part, la douche chaude peut également être un moyen de désengorger les seins. Pour ce faire, exercez une faible pression d'eau chaude sur les seins. Cette technique permet d'évacuer entièrement et sans douleur les glandes mammaires.
Notez également que le port d'un soutien gorge de bonne qualité doté de bonnets profonds est recommandé.