Retour en France : quelle couverture sociale ?

Couverture sociale lors d'un retour en France
Couverture sociale lors d'un retour en France
Dans le but de faciliter le retour des français expatriés en France, un système de couverture sociale a été mis en place.


Adhérer à la sécurité sociale

Le retour en France oblige à adhérer à la sécurité sociale. Cette adhésion se fera de manière différente suivant votre situation professionnelle initiale :

  • l'adhésion d'une personne en activité se fait via son employeur ou le RSI, le Régime Social des Indépendants ;
  • lorsque vous décidez de la date définitive de votre retour en France, résilier votre dossier auprès de la Caisse des Français à l'Etranger (CFE) et demandez une attestation de radiation pour coordination avec la caisse primaire. Munis des ces justificatifs, présentez-vous à votre centre de sécurité sociale le plus proche. Cette demarche vous permettra de réintégrer le régime de sécurité sociale sans délais ni perte de droits ;
  • pour les retraités, la caisse de retraite s'occupera de l'adhésion.

Démarche spécifique pour les expatriés sans emploi

Si vous êtes sans activité et sans pension, vous êtes dans l'obligation d'adhérer à la CMU, Couverture Maladie Universelle. Pour cela, adressez-vous à la caisse primaire d'assurance maladie située près de chez vous. Suivant la loi, vous serez éligible à partir du premier jour du quatrième mois. Si vous étiez déjà dans cette situation à l'étranger, la CFE assurera la suite sans délai d'attente.

La sécurité sociale rembourse de 60% à 70% du tarif de convention pour les actes de médecine courante, 80% ou 100% en cas d'hospitalisation et de 15% à 65% pour la pharmacie. Pour une couverture sociale optimale, vous devrez donc choisir une mutuelle correspondant à vos besoins.