Risques et inconvénients de l'épilation définitive

L'épilation définitive peut comporter des risques
L'épilation définitive peut comporter des risques
Se débarrasser de ses poils à vie, c'est le rêve ! Mais ce n'est pas sans risque et cela inclut certains désagréments et contre-indications. Cet article indique ce qu'il faut savoir avant de vous lancer.


Épilation définitive ou longue durée ?

La plupart des spécialistes préfèrent désormais parler d'épilation longue durée plutôt que d'épilation définitive. En effet, il se peut que certains poils ne réagissent pas à l'épilation définitive ou repoussent quand même, et ce quelle que soit la technique choisie.

Il arrive également que les duvets adjacents aux zones traitées foncent ou s'épaississent suite à l'épilation. C'est ce que les spécialistes appellent la "repousse paradoxale". Et malheureusement, elle est impossible à prévoir ou à éviter.

Enfin, un changement hormonal (comme la ménopause) peut engendrer une repousse des poils malgré une épilation définitive.

Traitement long

L'épilation définitive supprime les séances d'épilation que vous détestez tant. Oui, mais ce n'est pas sans quelques efforts.

En effet, faire épiler une zone définitivement signifie déjà un long traitement puisqu'il se compose de plusieurs séances à des intervalles de plusieurs semaines afin d'agir sur l'ensemble des poils (qui ont des cycles de vie différents). Et pendant toute la durée du traitement, vous devez respecter les différentes contre-indications.

Pour en savoir plus, consultez la fiche Où et quand se faire épiler définitivement ?

Lésions cutanées

Malheureusement, l'épilation définitive n'est pas sans risque. L'épilation électrique peut laisser des marques sur les peaux les plus sensibles. Quant au laser ou à la lumière pulsée, ils peuvent engendrer (rarement) des brûlures superficielles de la peau.

Il est donc réellement conseillé de réaliser votre épilation définitive auprès d'un spécialiste de la peau, comme un dermatologue. Et lorsque vous le pouvez, de privilégier un spécialiste de la technique choisie.

Pour bien choisir l'épilation qui vous convient, consultez notre article sur les techniques d'épilation définitive.

Le soleil : ennemi de l'épilation définitive

Quelle que soit la technique choisie, il faut éviter toute exposition solaire sur les parties concernées pendant et après le traitement. Et même avant pour les épilations définitives au laser ou à lumière pulsée (car la peau ne doit pas être bronzée).

Cela peut en effet engendrer :

  • des cicatrices, sous forme de taches brunes, dans le cas de l'épilation électrique ;
  • une dépigmentation, malheureusement irréversible, sous forme de tâches claires ou brunes, dans le cas des épilations au laser ou à lumière pulsée.