Runes

Les runes
Les runes
Les Runes existent dans la culture scandinave depuis la nuit des temps. On leur attribue le pouvoir de guider et de prédire l'avenir. Issues de la mythologie celte, les Runes, lettres inscrites sur des galets, se fondent sur l'interprétation d'un alphabet d'origine germanique pour guider le consultant.


Les runes : historique

On s'accorde à penser que l'alphabet runique a fait son apparition en Europe du Nord dès le deuxième siècle avant JC, et qu'il s'est ensuite répandu par le contact des populations germaniques avec les peuples méditerranéens.

Dès cette époque, cet alphabet a été utilisé, gravé sur des galets, comme guide et outil de divination. Très populaires jusqu'au Moyen-Age, les runes sont ensuite tombées en désuétude avant d'être remises au goût du jour vers le dix septième siècle.

Au départ les lettres utilisées sur les runes correspondent à l'alphabet germanique Futhark qui fut utilisé par les peuples Scandinaves, Germains et Celtes. Le mot Futhark provient de la combinaison des six premières lettres de l'alphabet runique : Fehu, Uruz, THurisaz, Ansuz, Raidho et Kenaz.

Etymologiquement le terme "rune" signifie secret, murmure, chuchotement.

D'après la légende Odin, le Dieu de la guerre dans la mythologie scandinave, resta pendu neuf jours et neuf nuits aux branches d'Iggdrasill - "l'arbre du monde" - et reçut en cadeau, pour avoir survécu à cette épreuve, le savoir sacré des runes.

De la même manière que le Tarot de Marseille, les runes symbolisent le parcours initiatique de l'homme tout au long du cycle de la vie.

Les runes : qu'est-ce que c'est ?

runique Futhark. On lui ajoute parfois une vingt cinquième rune qui n'a pas d'inscription, la rune Wyrd, symbole du temps. Cette rune, ajoutée bien plus tard, n'est pas toujours utilisée.

Les 25 runes sont les suivantes :

  • Fehu ;
  • Uruz ;
  • Thurisaz ;
  • Ansuz ;
  • Raidho ;
  • Kenaz ;
  • Gebo ;
  • Wunjo ;
  • Hagalaz ;
  • Naudhiz ;
  • Isa ;
  • Jera ;
  • Eihwaz ;
  • Perthro ;
  • Elhaz ;
  • Sowilo ;
  • Tiwaz ;
  • Berkano ;
  • Mehwaz ;
  • Mannaz ;
  • Laguz ;
  • Ingwaz ;
  • Dagaz ;
  • Othalaz ;
  • blanche Wyrd.

Méthode de tirage

Il existe différentes méthodes de tirage. Quelle que soit la méthode choisie, il est important de se souvenir que si les runes peuvent se révéler un outil de prédiction, elles sont avant tout un guide qui aide le consultant sur le chemin de son existence.

Pour commencer, les runes doivent êtes placées dans une bourse en cuir ou un sac fermé. Lorsque la question est posée, le consultant doit secouer la bourse pour mélanger les runes, puis tirer le nombre de galets correspondant à la méthode de tirage choisie :

  • tirage du Matin à une rune. Il permet d'obtenir un éclairage sur le chemin à prendre sur la journée qui s'annonce ;
  • tirage des Nornes à trois runes. Il représente le passé, le présent et le futur d'une situation donnée ;
  • tirage de la Simple Croix à cinq runes. Il permet de répondre à une question posée ;
  • tirage de la Croix Celtique à dix runes. Comme dans le Tarot de Marseille, il offre un éclairage approfondi par rapport à une situation ;
  • tirage du triangle de Merlhyn à quinze runes. Il est similaire au tirage des Nornes mais bien plus précis ;
  • tirage du Grand Arbre à vingt cinq runes. Extrêmement complet, ce tirage propose une orientation générale de la vie future du consultant.


Pour plus d'informations sur les arts divinatoires, n'hésitez pas à consulter notre page ésotérisme.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".