Tout savoir sur le salaire d'une assistante maternelle

Salaire d'une assistante maternelle
Salaire d'une assistante maternelle
Le salaire d'une assistante maternelle est à discuter - et à négocier - par les deux parties. Il répond tout de même à certaines obligations légales à ne pas négliger. Voici quelques pistes pour ne rien oublier !


Salaire d'une assistante maternelle selon la convention collective en vigueur

Depuis 2005, la convention collective des assistants maternels de particulier employeur fixe un seuil minimal pour le tarif horaire. Il ne peut être inférieur à 0,281 fois le Smic horaire, soit 9,43 euros par heure et par enfant. Il ne peut être supérieur à 5 fois le Smic horaire pour pouvoir bénéficier de la prestation de libre choix du mode de garde de la Paje (prestation d'accueil du jeune enfant).Le salaire dépend également des régions. Plus les nounous sont recherchées, plus le tarif est élevé. Par exemple, en région parisienne et dans les grandes villes, il peut s'élever à 4,5 fois le Smic alors que dans les zones rurales, il est entre 2,75 à 3,5 fois le Smic.

La paie d'une assistante maternelle est versée chaque mois, à une date choisie par les deux parties, avec le bulletin de salaire.

Comment calculer le salaire d'une assistante maternelle ?

La rémunération mensuelle de base d'une assistante maternelle

Pour un contrat en année complète, soit 47 semaines par an, il faut mensualiser le salaire sur une base de 52 semaines. Les congés payés sont ainsi calculés mensuellement. Le salaire mensuel de base correspondra alors à : (salaire horaire net x nombre d'heures d'accueil hebdomadaires x 52 semaines) / 12.Pour une année incomplète, le calcul se fera sur 46 semaines d'accueil ou moins, soit :(salaire horaire net x nombre d'heures d'accueil hebdomadaires x nombre de semaines de garde prévues) / 12. Les congés payés sont alors calculés chaque 31 mai.

Les indemnités à ajouter au salaire d'une assistante maternelle

Le calcul du salaire de l'assistante maternelle n'est pas complet sans y adjoindre quelques indemnités supplémentaires :

  • indemnité d'entretien (elle ne peut être inférieure à 2,98 euros par jour pour 9 heures d'accueil) ;
  • frais de repas pour les parents qui n'apportent pas le biberon ou le déjeuner de l'enfant ;
  • frais de déplacement pour les parents qui autorisent des voyages en voiture ;
  • indemnités de congés payés pour les contrats en année incomplète ;
  • heures complémentaires ou supplémentaires éventuelles.

Les professionnels à votre service :

  • Mairie
  • Centre communal d'action sociale
  • Conseil général
  • PMI
  • Pajemploi / Urssaf
  • CAF