Sale temps pour les taupes !

Différents pièges à taupe
Différents pièges à taupe
Pourquoi diable les taupes font-elles des taupinières ? Sans cette détestable manie les hommes se contenteraient de faire circuler quelques idées reçues à leur égard mais ne seraient pas sans cesse entrain d'inventer de nouvelles méthodes pour les trucider.


Idées reçues

Les taupes sont hémophiles
Sûrement pas ! Comment survivrait dans la nature une espèce dont les représentants se videraient de leur sang à la première occasion. Les taupes saignent mais comme tous les animaux elles coagulent. Cela peut se vérifier à l'issue des combats entre mâles qui peuvent être très violents et sanglants.

La taupe a-t-elle des yeux ?
Grande question à laquelle la littérature à longtemps tenté de répondre:
"Comme Thétis, elle est sans yeux, l'air grave et la robe noire on ne peut choisir mieux". Lamotte, Fables.

"La taupe a des yeux, si petits, si couverts, qu'elle ne peut faire usage de la vue". Buffon.

Le naturaliste philosophe suisse Charles Bonnet qui vécut dans la région de Genève au XVIIIème siècle, sans doute parce qu'il était lui-même aveugle écrit en substance : Si la taupe vit dans le noir c'est qu'elle s'y trouve bien : tout le monde connait les souterrains de la taupe, mais tout le monde ne sait pas ce que ces souterrains renferment de curieux. C'est là qu'à l'abri des insultes des animaux carnassiers, loin du trouble, du bruit et des regards des curieux, l'industrieuse taupe élève sa famille dans une heureuse obscurité qui assure sa tranquillité et son bonheur.
Cette phrase en apparence engluée dans l'anthropomorphisme laisse pourtant apparaître les notions nouvelles de niche écologique et d'adaptation au milieu qui, quelques décennies plus tard, révolutionneront grâce à Darwin les sciences naturelles.

"Myope comme une taupe" : Avoir une mauvaise vue et par extension ne pas vouloir voir plus loin que le bout de son nez.
"Aller au royaume des taupes" : Mourir et être enterré.
Voltaire écrivait à Mme du Deffant : Je ne vois guère plus qu'une taupe et d'ailleurs j'irais bientôt dans leur royaume, en regrettant fort peu celui-ci, mais en vous regrettant beaucoup.

La déclaration de guerre

Les explosifs (pétard-piège)
Les explosifs (pétard-piège)

La première taupinière sur un gazon immaculé c'est comme le premier bouton sur le visage d'une adolescente, c'est inéluctable mais on aimerait bien que cela n'existe pas !
Si vous voyez des taupinières chez vous c'est plutôt un bon signe qui signifie que les vers de terre sont présents dans votre sous-sol. Et s'il y a des vers de terre c'est signe que la vie est là, malgré les insecticides et les pesticides et que votre terre sera amendée et remuée naturellement et efficacement...

Néanmoins, il existe quelques petites recettes pour éviter de voir en un jour vos efforts pour soigner votre pelouse anéantis par des bestioles qui c'est sûr, font des taupinières uniquement pour vous embêter.

Publicité pour un taupier
Publicité pour un taupier

On a tout essayé !
En la matière, il n'existe pas de panacée, tout a été essayé : les armes, le gaz, le poison ("les taupicides" à base d'arsenic), les explosifs, la chimie, la noyade avec le tuyau d'arrosage, l'asphyxie avec l'échappement de la voiture, les tessons de verre dans les galeries (la taupe étant prétendue hémophile, elle est sensée mourir à bout de sang si elle se coupe) jusqu'à essayer de sélectionner une lignée de chiens spécialement créancés sur les taupes ...

Actuellement les méthodes les plus employées sont les pétards-pièges que l'on pose à l'aplomb des taupinières et qui se déclenchent (parfois) au passage de l'animal. Sont utilisés également les ultrasons (dont les fréquences sont parait-il intolérables à l'absence d'oreilles de nos bestioles), ainsi que des plantes d'origine asiatique et mystérieuse à l'odeur tellement insupportable que les taupes fuiteraient chez le voisin.

Piège putange
Piège putange

Les plus efficaces sont toujours les bons vieux pièges
Voici quelques conseils de Christian Testu, taupier du roi (c'est lui qui est chargé de protéger les pelouses du château de Versailles).
"C'est les pièges de type putange qui sont les plus efficaces... C'est ce que mon père et mon grand père utilisaient déjà (on est taupier de père en fils chez les Testu). Lorsque la taupe vient buter sur l'anneau, elle déclenche le système et se retrouve coincée.

J'ai plus de mille pièges disponibles. Il faut quadriller l'endroit et mettre autant de pièges que possible d'où la grande quantité de pièges qu'il faut avoir.

Les gants c'est surtout pour que les taupes ne se rendent pas compte qu'on a mis des pièges. Parce que la taupe... a un odorat très développé, dès qu'on met une odeur nouvelle dans son circuit habituel, elle a vite fait de contourner l'endroit. Ça c'est systématique... D'où l'utilité de ne pas laisser d'odeur à l'endroit ou on pose le piège.

Le territoire d'un couple ça peut être trois-quatre cents mètres carrés, et il faut savoir que chaque taupe à son territoire. Lorsque je vais avoir débarrassé l'endroit de taupes, ça peut être facilement colonisé par d'autres qui vont sortir de la forêt, qui vont réemprunter les galeries, et qui vont venir se mettre au même endroit.

On met plusieurs pièges... en fonction du nombre de galeries qu'on découvre lorsqu'on ouvre le sol, on peut trouver, soit un passage classique où on met deux pièges, on peut en trouver trois, quatre ou même un véritable carrefour. On doit mettre autant de pièges qu'on découvre de galerie.

Une fois que j'ai mis les pièges en place je referme soigneusement l'endroit pour que la taupe ne se rende pas compte qu'on a mis les pièges en place...

Une fois le travail fait, j'écrase systématiquement toutes les taupinières environnantes. Ça me permet lors des prochains passages, d'aller directement sur les pièges et de savoir tout de suite d'un premier coup d'oeil si y a encore une taupe active dans le secteur.

... les taupes c'est très... malin, elles s'aperçoivent rapidement qu'on est dans leur univers donc faut prendre toutes les précautions nécessaires pour pouvoir les prendre. Sinon, ça peut devenir vite une galère, une grosse galère".

Prix des peaux de taupes pour la saison 1926-1927
Prix des peaux de taupes pour la saison 1926-1927

Taupier est un métier qui nourrit son homme
Une peau dans la Normandie de 1925 valait le prix de deux kilos de beurre. Il fallait 200 peaux pour faire un manteau de belle facture. Je tiens ces détails de la bouche même du père Boutrois, prénommé Alphons, taupier de son état. Alors qu'il venait d'être appelé en catastrophe pour débarrasser de ses taupes le stade du gentil village maritime de Genets, dans la Manche, il confiait aux caméras d'Histoires Naturelles l'ascension sociale qui fut la sienne grâce aux taupes. Dans la campagne des années 20, la mécanisation faisait son apparition et les taupinières du printemps brisaient les lames des faucheuses. Les taupes, qui jusque là étaient tolérées, devinrent ennemis-publics. Il allait de ferme en ferme, auréolé de son savoir taupier et ses mystères de taupier. Il se fit une belle vie, gagna du bel argent, impressionna quelques jeunes filles et but pas mal de taupettes.

Publicité pour les peaux de taupes
Publicité pour les peaux de taupes

... Et puis quand vous en aurez fini avec les taupes, il sera toujours temps de vous occuper des taupes-grillons...

La taupe-grillon ou courtilière (gryllotalpa, gryllotalpa)

Une taupe-grillon ou courtilière
Une taupe-grillon ou courtilière

C'est un insecte blindé et de grande taille (5 cm) fait pour creuser des galeries et peut être pour ruiner les jardins et les cultures tant elles font de dégâts en sectionnant et en dévorant les racines.

Elle est armée de pattes avant énormes qui la font creuser comme une taupe. Du grillon, elle a le reste du corps en particulier des ailes. En les frottant l'une contre l'autre, elles lui permettent de voler mais aussi de chanter des stridulations douces et mélodieuses qui parfument les chaudes nuits de l'été.

Autres taupes beaucoup moins embêtantes

Hemingway utilisait un carnet moleskine pour prendre des notes
Hemingway utilisait un carnet moleskine pour prendre des notes
  • Les taupes sont aussi des élèves des classes préparatoires en mathématiques spéciales (math-spé).
  • Les taupes sont des agents qui infiltrent secrètement afin d'espionner de l'intérieur une organisation au sujet de laquelle on veut des renseignements.
  • Les taupes à rigoles sont des charrues utilisées pour l'irrigation et le drainage.
  • Les taupes sont des requins présents sur nos côtes connus aussi sous le nom de lamie ou touille.
  • En Normandie, la taupette était une bouteille entre 25 et 30 cl correspondant à une tournée de calvados. Ailleurs la taupette est l'autre nom de la massette ou roseau-quenouille.
  • Se faire tauper, dans la cours de mon école, était se faire gauler par l'instit, pardon, se faire surprendre par l'instituteur en train de faire une bêtise. (région de Granville 1958)
  • La moleskine, de l'anglais mole la taupe et skin la peau, est une toile de coton recouverte d'un enduit qui a l'aspect du cuir. C'est devenu synonyme de ce célèbre carnet à la couverture noire dont Hemingway se servait pour prendre des notes.
  • La taupine était une betterave ou un topinambour.
  • Taupiner c'est accumuler de la terre au pied d'un plant de vigne.
  • Un taupin est un insecte dont la larve cause des dégâts au blé et aux pommes de terre.
  • Une taupière est un piège à prendre les taupes.
  • Le taupier est un héros capable de piéger les taupes.
  • Un feutre est taupé lorsqu'il utilise du poil de lapin ou de lièvre.


Article réalisé par Jean-Pierre Fleury.