Le sanglier : porcus singularus, le porc solitaire

Par : Jean-Pierre Fleury - tout savoir sur ...
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les sangliers
sanglier male adulte

Sanglier mâle adulte ©Colette Mangin

Avec sa forte personnalité, le sanglier occupe une place particulière dans la faune de notre pays.


Le sanglier, un animal photogénique

laie compagnie marcassins
Laie en compagnie de ses marcassins

Pour preuve, les photos illustrant cet article tirées de l'ouvrage de Colette Mangin "Regards surpris en forêt".
Notre photographe a passé une multitude d'heures en forêt ouverte pour ramener des milliers de clichés rassemblés dans "Regards surpris en forêt". Elle dit sa tendresse particulière pour les marcassins qu'elle a parfois "approchés" presque à les toucher sans que la mère ne détecte sa présence.
Le livre "Regards surpris en forêt" de Colette Mangin est disponible à l'adresse suivante:
Colette Mangin - 6 rue Colbert - 10000 Troyes
Tél: 03 25 73 26 67
colette.mangin@wanadoo.fr

Comment le reconnaitre ?

compagnie fuite
La queue en l'air, le poil hérissé, la compagnie doit fuir et montre son mécontentement

Le sanglier est un porcin sauvage répandu à travers toute l'Eurasie sous des formes diverses bien que voisines les unes des autres. On le nomme sanglier commun et parfois sanglier d'Europe.
En moyenne en France, le mâle adulte pèse de 90 à 150 kg pour une longueur de 140 à 165 cm, tandis que la femelle adulte pèse de 70 à 80 kg et mesure de 125 à 145 cm. Le jeune sanglier revêt une livrée rayée dont la fonction sert au camouflage. Il est dénommé marcassin. À partir du 4-5ème mois, sa coloration vire au roux, il devient bête rousse. Vers 8-10 mois, les soies s'assombrissent pour donner la couleur sombre des animaux sub-adultes et adultes. Le sanglier est alors "bête noire" ou "bête de compagnie". La distinction des sexes n'est aisée qu'en période estivale du fait du pelage ras que revêt le sanglier à cette saison. Il est alors généralement facile d'identifier la touffe de poil composant le pinceau pénien chez les mâles adultes ainsi que l'excroissance des testicules "ou suites" à la base de la queue. Les laies qui sont en général suitées lors de cette même période montrent des allaites largement développées. Le reste du temps, lorsque le sanglier revêt un pelage abondant, la distinction des sexes n'est guère évidente sauf pour le mâle adulte caractérisé par la présence de canines développées typiques et une morphologie plus imposante.
L'espérance de vie du sanglier en milieu naturel est peu connue mais elle pourrait atteindre les 10 ans. Cependant dans les milieux à forte pression de chasse, elle n'excède guère 3 années. En l'absence de chasse, l'effectif serait annuellement multiplié par un coefficient de 1,5 à 1,9 caractérisant la très forte prolificité de l'espèce.

sangliers animaux gregaires
Les sangliers sont des animaux grégaires ©Colette Mangin

Les structures sociales des populations de sangliers se caractérisent par une grégarité à laquelle échappent les mâles de plus de trois ans. La Hiérarchisation est très poussée. Au sommet de la hiérarchie se situent les mâles dans la force de l'âge puis les vieilles laies vigoureuses, viennent ensuite les laies d'âge moyen puis les jeunes mâles.
Le sanglier s'hybride très facilement avec le porc. Les conséquences de ce croisement sont graves (augmentation de la prolificité, pollution de l'espèce). Il est indispensable de maintenir intact le patrimoine génétique du sanglier. Le nomadisme est l'autre caractère éthologique qui caractérise notre animal. C'est un véritable besoin lorsqu'il s'agit de la recherche de nourriture.
Il existe par le monde une trentaine de sous espèce de sanglier et plusieurs espèces de cousin de la famille des suidés. Les plus connus vivent en Afrique, il s'agit du potamochère, du phacochère et de l'Hylochère. En Amérique, se sont les pécaris.
Comme autre cousin lointain, on peut également citer le babiroussa dénommé le cochon-cerf disparu depuis près de 100 ans et redécouvert par l'aventurier français Maurice Patry.

sangliers equipes pour froid
Les sangliers sont équipés pour le froid ©Colette Mangin

Répartition
En France, on trouve le sanglier quasiment partout, même si les densités les plus fortes se retrouvent dans les départements du quart Nord-est et du Sud-est.
Le sanglier fréquente une grande diversité de milieux pourvu qu'il trouve de la nourriture et une végétation assez dense pour se dissimuler : garrigue, lande, marais, forêt ou petit bois lui conviennent. On le rencontre aussi dans des zones de plaine de grande culture à couvert élevé (colza, maïs). En montagne, il se trouve parfois l'été à la limite des alpages les plus élevés. Il peut effectuer des migrations altitudinales en fonction des saisons, la neige étant une contrainte forte pour ses déplacements et son alimentation. Il s'adapte aussi bien à des milieux marécageux tels que la Camargue, qu'à des milieux secs tels que le pourtour méditerranéen.
On peut estimer sommairement la population française entre 500 000 et 900 000 individus. Les dégâts causés par l'animal aux cultures, principalement au maïs, représentent une facture annuelle de près de 20 millions d'euros. L'indemnisation aux agriculteurs est intégralement prise en charge par les chasseurs.

Régime alimentaire
Le sanglier est un opportuniste.
Il s'adapte à une très vaste diversité de ressources alimentaires selon leurs disponibilités au fil de l'année. La majeure partie de son régime alimentaire est constituée de matières végétales : bulbes, racines et rhizomes, tiges de plantes herbacées, feuillages de graminées ainsi qu'une multitude de fruits et graines les plus divers. La part animale est constituée de nombreuses espèces, le plus souvent d'insectes (adulte ou larve), mollusques, lombrics et autres petits animaux. Cependant on peut trouver occasionnellement des restes d'animaux plus gros tels que des reptiles, des batraciens, des oiseaux, des poissons ou des mammifères comme le chevreuil voire le cerf.
Il existe une échelle de préférence alimentaire relativement établie. Les fruits naturels (gland, châtaigne et faîne) y figurent en tête, suivis du maïs en grain. Certaines années, les glands et les faînes peuvent représenter plus de la moitié du volume de nourriture ingérée.

Combat entre males
Combat entre mâles ©Colette Mangin

Reproduction
Le sanglier est une espèce polygame, le mâle dominant lors du rut pouvant s'accoupler à plusieurs femelles. Les vieux solitaires se rapprochent des compagnies et se livrent des combats terribles pour la possession des femelles ; ils affutent leurs armes en aiguisant bruyamment leurs défenses sur leurs grès. Ensuite ils s'affrontent gueule contre gueule, en éructant et en grognant comme des volcans en "éruption". Le sang se mélange à la bave, malgré leurs épaisses cuirasses les blessures peuvent être profondes mais n'interrompent pas toujours la lutte tant les combats sont acharnés.

apres combat
…après le combat ©Colette Mangin

La maturité sexuelle chez le mâle est acquise vers 10 mois. Pour les femelles c'est entre 8 et 24 mois, selon la croissance, car un poids minimal est nécessaire à l'activité reproductrice (environ 35 à 40 kg). De même, pour un âge donné, la prolificité des laies est en partie dépendante du poids corporel : à titre indicatif, la taille de portée d'une laie adulte en France est de l'ordre de 5 à 6 marcassins. Il semblerait que la période la plus critique pour la survie du sanglier soit durant ses premiers mois de vie, où la mortalité post-natale peut être très variable et pourrait affecter de 10 % à 70 % des nouveau-nés. Après trois mois, trois semaines, trois jours de gestation la laie donne naissance à sa progéniture dans un nid appelé chaudron constitué de végétaux souples coupés à proximité. Ce nid restera pendant deux semaines le point d'attache de la famille.

marcasins chaudron
Après une vingtaine de jours, les marcassins s'aventurent en dehors du chaudron

À la naissance, les jeunes sangliers ou marcassins pèsent entre 700 et 1000 grammes. Leurs yeux sont ouverts et tous leurs sens développés. Ils savent très vite se tenir debout et se déplacer. Ils portent à la naissance une livrée marron claire rayée de longues bandes blanches qu'ils perdront au cours des mois.
Les laies de nos régions qui sont suralimentées peuvent avoir trois portées en deux ans.
Avant le nourrissage de ces animaux prétendus sauvages, les laies n'avaient qu'une portée par an. Les chaleurs se situaient dans le froid de l'hiver.
Après une vingtaine de jours, la laie et ses marcassins abandonnent le chaudron pour se mettre en compagnie en rejoignant d'autres familles : deux ; trois, parfois davantage.

Le mystère des sangliers géants

attila sanglier geant
Un "Attila" de plusieurs quintaux tué dans la région de Kalkim en Turquie © courtoisie nature tours www.naturetours.fr

Longtemps le plus gros sanglier jamais pesé fut celui tué par la Général Joukov, président de la République Socialiste et Populaire de Bulgarie. Le monstre tué dans les années 70 accusait le poids phénoménal de 395 kg !
Il semblerait que les "Attila" de Turquie soient capables sans suspicion de rivaliser de nos jours avec ces records venus de l'Europe de l'Est. Records qui comme tous les records venus à cette époque de l'Europe de l'Est sont sujets à caution.

Statut
Le sanglier est une espèce classée gibier. Cependant depuis un décret de 1998, le préfet décide annuellement du classement nuisible ou non du sanglier, après avis du Conseil départemental de la chasse et de la faune sauvage. Cette différence de classement entre espèce gibier ou nuisible modifie principalement la durée pendant laquelle l'animal peut être chassé au cours de l'année.

Carte d’identité du sanglier

Ordre : Artiodactyla
Famille : Suidae
Sous famille : Suinae
Genre : Sus
Espèce : Sus Scrofa

Article réalisé par Eric Tournier et Jean-Pierre Fleury.

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr