Saturnisme : une intoxication au plomb

Par : Caroline Boithiot - Dernière modification : 12 février 2014 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
saturnisme intoxification plomb

Soigner le saturnisme

Le saturnisme, intoxication au plomb, a été reconnue comme étant la première maladie professionnelle. Le plomb étant largement utilisé dans les sites industriels. Aujourd'hui, c'est surtout dans les maisons vétustes et anciennes datant d'avant 1949 qu'on retrouve cette maladie. Les enfants sont souvent les plus atteints et peuvent développer de graves complications.


Qu'est-ce que le saturnisme ?

Le saturnisme désigne une maladie aiguë ou chronique d'intoxication par le plomb. Elle se mesure par une plombémie élevée, c'est-à-dire un taux de plomb dans le sang supérieur à 100 µg/l. 

Le saturnisme entraîne des complications qui peuvent être réversibles ou irréversibles :
  • anémie et troubles sanguins ;
  • troubles digestifs ;
  • hypertension artérielle ;
  • troubles du système nerveux et troubles du développement psychomoteur chez l'enfant.
Dans certains cas le saturnisme peut être mortel.

Evolution du saturnisme au fil des siècles

L’intoxication par le plomb est une maladie ancienne, documentée dès l'Antiquité. Elle touchait principalement les ouvriers travaillant dans la métallurgie du plomb ou les peintres de vitraux. Au XIXe puis au XXe siècle, avec le développement de la peinture et de l'essence plombées, le saturnisme s'est accru. C’est l'une des premières maladies à avoir été reconnue comme maladie professionnelle.

Aujourd'hui le saturnisme touche moins les professionnels que les particuliers, et notamment les enfants en bas âge. Véritable problème de santé publique, il fait partie des maladies dont la déclaration est obligatoire. L'intoxication par le plomb a lieu principalement dans les habitats vétustes, par exposition à des écailles ou poussières de peinture au plomb et les sites industriels. Il peut aussi y avoir ingestion de plomb par absorption d'eau ayant circulée dans des canalisations contenant du plomb.

Prévention et détection du saturnisme

Les premiers symptômes du saturnisme ne sont pas spécifiques à la maladie et sont assez banals : fatigue, maux de tête, nervosité, anémie… Ce qui rend le diagnostic difficile avant le stade clinique.

La détection se fait par mesure de plombémie (taux de plomb dans le sang). Quelques opérations de dépistage ont été mises en place, mais pas de façon systématique. Quelques zones d'habitation et de scolarisation situées à proximité de sites industriels à risque font l'objet d'un dépistage plus systématique.

Le saturnisme nécessite une prise en charge et un suivi médical. On pratiquera alors un traitement médicamenteux appelé "chélation" afin de réduire le taux de plomb dans le sang. Des examens sanguins de suivi pourront être prescrits selon la gravité de l'intoxication.

Si vous êtes propriétaire d'un bâtiment antérieur à 1949, vous êtes soumis à des obligations légales en matière de détection du plomb.


Expulsion, charges locatives, syndic...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu