Secours viager

Secours viager
Secours viager
Depuis le 1er janvier 2007, l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), allocation unique, a remplacé les différentes prestations qui formaient le minimum vieillesse. Le secours viager n'est plus attribué et ne concerne plus que les anciens bénéficiaires, qui continuent à le percevoir.


Qui peut obtenir le secours viager ?

Les veufs et les veuves à condition :

  • que leur conjoint décédé soit titulaire de l'AVTS ou remplisse les conditions pour en bénéficier au jour de son décès,
  • d'avoir au moins 55 ans,
  • d'être français ou ressortissant d'un pays ayant passé un accord avec la France,
  • d'avoir été marié au moins deux ans avec le défunt (cette condition n'est pas exigée si un enfant au moins est né de cette union) ;
  • d'avoir des ressources (y compris le secours viager) inférieures au plafond fixé pour l'AVTS.

Les conditions de ressources

Allocation aux mères de famille - Allocation spéciale de vieillesse - Secours viager
Plafond de ressources annuelles
Personne seule9 503,89 €
Couple14 755, 32 €
Montant annuel3 379,95 €
Chiffres au 1er avril 2014

Quel est le montant du secours viager ?

Il s'agit d'une allocation de secours dont le montant est identique à celui de l'AVTS, soit 3 379,95 € (chiffre au 1er avril 2014).
Elle est majorée de 10% lorsque le bénéficiaire a eu ou a élevé trois enfants (à sa charge ou à celle de son conjoint).
Le bénéficiaire du secours viager peut cumuler cet avantage avec les avantages auxquels il a droit à titre personnel dans une certaine limite.
Le secours viager n'est pas imposable et la personne qui en bénéficie a droit en sus aux prestations en nature de l'assurance maladie.

Que faut-il faire ?

  • retirer un formulaire de demande à la mairie,
  • adresser la demande à l'organisme qui versait son allocation au conjoint décédé.