Servir le saké dans les règles de l'art

Par : Caroline Boithiot - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
Difficulté :

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur le saké
service saké degustation art

Tokkuri

Lorsqu'il s'agit de boire du saké, rien n'est laissé au hasard : nos conseils pour apprécier le saké dans les règles de l'art.


Saké froid ou saké chaud ?

Le saké peut se boire chaud ou froid. Cela dépend principalement de la qualité du saké et de la saison :

  • Le saké chaud, ou "kan" est servi en hiver, soit à température corporelle ("hitohada", pour "peau humaine"), soit à 50°C ("atsukan"). Cette dernière option est réservée aux sakés de table, dont elle atténue le goût et la teneur en alcool. Traditionnellement, le saké est chauffé au bain-marie, mais les Japonais contemporains possèdent des micro-ondes avec fonction atsukan ;

 

  • Le saké froid, ou "hiya" : les grands crus ("junmai-daiginjo"), les sakés régionaux ("jizake") et les sakés non pasteurisés ("namazake") se servent entre 8° et 12°C.

Dans quel récipient boire le saké ?

Le saké se sert traditionnellement dans une petite carafe en céramique appelée "tokkuri". Les récipients individuels utilisés pour sa consommation peuvent être :

  • l'"ochoko", petite tasse sans anse ;
  • le "sakazuki", petite coupe ;
  • le "masu", récipient cubique en bois de cèdre.

Comment servir le saké ?

Le service du saké est très codifié :

  • une règle cruciale : ne jamais se servir. Servez les autres et attendez qu'on vous serve ;

 

  • le saké se sert à deux mains (sauf si la personne que vous servez est de rang social inférieur). Pour ce faire, tenez le tokkuri avec les deux mains, paumes vers le bas, ou avec une main, mais en veillant que votre autre main touche le bras qui sert. La femme sert avec une main sous le tokkuri et l'autre au goulot ;

 

  • dans une situation formelle, quand on vous sert le saké, il convient de porter votre tasse vers le haut en plaçant votre main gauche sous la tasse et votre main droite autour ;

 

  • veillez à resservir vos invités dès que leur verre est vide ; ils en feront de même pour vous.

Comment boire le saké ?

Le saké se déguste comme un bon vin : le boire cul sec est une grossièreté. L'étiquette veut que lorsqu'on trinque avec quelqu'un d'un rang social plus élevé on situe sa coupe plus bas que la sienne. De plus, dans un cadre formel, il convient de se détourner légèrement pour boire.

Et si l'on a affaire à une personne de très haut rang, il est conseillé de se détourner complètement.

En japonais, "santé" se dit "kanpaï".

Traditionnellement le saké se consomme plutôt en accompagnement d'une collation (sashimi, par exemple) ou en apéritif.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr