Et si le sushi n'était qu'un hamburger comme les autres ?

Article mis à jour le 
Le sushi, ennemi numéro 1 de votre ligne ?
Le sushi, ennemi numéro 1 de votre ligne ?
On a bien souvent tendance à considérer le sushi comme un aliment sain et diététique. Mais est-ce vraiment le cas ? Dans son livre "Eat to Lose, Eat to Win" ("Manger pour perdre, manger pour gagner"), la diététicienne américaine Rachel Beller estime que les célèbres mets japonais sont en réalité très caloriques.


Un rouleau de sushi/maki comporte 290 à 350 calories

Dans un entretien recueilli par le Daily Mail, Rachel Beller, une diététicienne américaine notamment connue pour être l'auteur du livre "Eat to Lose, Eat to Win", sorti en décembre 2012, indique qu'un rouleau de sushi renferme entre 290 et 350 calories et équivaut en glucides à deux tranches et demie voire quatre tranches de pain. En outre, un California roll (fameux cylindre composé de riz, d'avocat, de poisson et de mayonnaise) correspond à deux sandwiches agrémentés de surimi, une tranche d'avocat et une portion insignifiante de légumes.

Bref, selon Rachel Beller, les sushis seraient beaucoup plus caloriques qu'ils ne le laissent supposer. Ainsi, un menu comportant dix pièces pourrait facilement dépasser la barre des 800 calories alors que le célèbre Big Mac et sa petite frite n'atteindraient pas pour leur part les 700 calories, explique-t-elle. Une des raisons permettant d'expliquer ce phénomène : le riz, qui constitue environ 75 % d'un plat de sushi, est cuit dans du vinaigre auquel vient s'ajouter, souvent en trop large quantité, du sucre, du sel, mais aussi régulièrement de la crème fromagère et de la mayonnaise.

Mieux vaut opter pour des sashimis...

À noter en outre que pour atteindre la portion moyenne de 140 grammes, il serait nécessaire de manger 28 sushis (un sushi ne contenant que 5 grammes de poisson, réputé moins gras que la viande). Résultat : pour Rachel Beller, il serait préférable de consommer des sashimis (poisson cru seul) sans riz et accompagnés de peu de sauce soja.

Une conclusion qui ne fait pas l'unanimité

Interrogé à ce sujet par Le Nouvel Observateur, le nutritionniste Jean-Philippe Zermati  considère pour sa part qu'affirmer que les sushis sont plus caloriques que les hamburgers "ne veut rien dire". Car si l'on compare 100 grammes de l'un et 100 grammes de l'autre et que l'on observe leur teneur en sucre ainsi que leur apport calorique, la conclusion est évidente : le Big Mac est incontestablement plus gras.

D'après le nutritionniste, 100 grammes de sushis correspondent environ à 150 calories là où 100 grammes de hamburger dépassent facilement les 250 calories. N'empêche que la meilleure solution pour faire évoluer dans le bon sens notre alimentation est avant tout de la diversifier.

 

Sources : Daily Mail, Nouvel Observateur