Soin des plantes du jardin

Soigner et traiter les plantes
Soigner et traiter les plantes
Au jardin, les plantes ne sont pas toutes à l'abri des maladies et des insectes parasites. Les dommages, graves ou bénins, peuvent être traités et même prévenus, à condition de bien connaître leur origine et de s'y prendre à temps.


Connaître les affections des plantes

De nombreuses maladies saisonnières, causées par des champignons, des bactéries et des virus infligent des dommages aux plantes ornementales et potagères :

  • maladies des feuilles ;
  • pourriture des racines et du collet ;
  • fonte des semis ;
  • chancres des branches et des tiges, ...


Beaucoup d'espèces d'insectes et leurs larves se montrent également très nuisibles aux plantes qu'ils colonisent : en se logeant dans les feuilles, les tiges et les racines, ils les affaiblissent et peuvent même les détruire.

D'autres causes peuvent être à l'origine des dégâts :

  • pollution de l'air ;
  • sol compacté ;
  • mauvais drainage du sol ;
  • sécheresse ;
  • fertilisation excessive ;
  • traitements herbicides ou insecticides inadaptés, ...

Diagnostiquer les affections des plantes

Il est indispensable d'établir un diagnostic précis de l'état de vos plantes attaquées. Il permettra de traiter à temps afin de réduire au minimum les dommages.

Ce diagnostic passe par l'observation des symptômes :

  • décoloration des feuilles ;
  • dépérissement des bourgeons, des fleurs ou des fruits ;
  • déformations ;
  • rabougrissement ;
  • écoulement de résine ;
  • moisissures ;
  • marbrures ;
  • dépôts et traces laissées par les insectes, ...

Traiter les dommages et les prévenir

Pour être efficace, la lutte doit être ciblée : les produits fongicides s'utilisent contre les champignons, les produits insecticides contre les insectes.

Généralement disponibles sous forme concentrée à diluer dans l'eau d'arrosage, ces produits agissent par contact direct sur les feuilles ou sont véhiculés par la sève (produits dits "systémiques").

Les fongicides sont à base de cuivre (bouillie bordelaise) ou de soufre, les insecticides à base de substances chimiques de synthèse.

Des décoctions de plantes (ortie, prêle, pyrèthre, roténone) sont également utilisées en jardinage biologique. Ils ont l'avantage d'être sans danger pour l'environnement.

Les traitements sont généralement appliqués avant l'apparition des dégâts, pendant plusieurs jours. Ils peuvent être également utilisés de façon curative, dès les premiers symptômes.

De bonnes pratiques culturales

Les pratiques culturales ont une forte incidence sur le développement des maladies et des parasites des plantes :

  • sol et exposition inadaptés ;
  • utilisation de variétés sensibles aux maladies ;
  • excès de fertilisants et de pesticides ;
  • arrosage négligé, ...


Ces facteurs peuvent contribuer à affaiblir vos plantations. Entretenez correctement vos cultures, vous préviendrez l'apparition de leurs principaux ennemis.