Sol de salle de bains : budget, matériel et infos

Comment bien choisir son confort en salle de bain.
Comment bien choisir son confort en salle de bain.
Parce qu’il est un élément non négligeable de la déco d’une salle de bains, le sol doit être choisi avec soin. Seulement voilà, du parquet au stratifié en passant par le carrelage, comment être sûr(e) de faire le bon choix ? Éléments de réponse…  


Sol de salle de bains : quels critères prendre en compte ?

Pour des raisons évidentes tenant à l’usage qui est fait de la pièce, on ne choisira pas un sol de salle de bains comme on choisirait le sol d’un salon, d’une chambre ou encore d’une cuisine. En effet, lors du choix du sol pour une salle d’eau, on devra prêter une attention toute particulière :

  • aux risques de glissade ;
  • à son imperméabilité (un matériau non prévu pour ce type d’usage risquerait, par exemple, de gondoler au contact répété de l’eau) ;
  • à sa facilité d’entretien.

Sol de salle de bains : optez pour du carrelage

S’il figure en pole position au sol de la plupart des salles de bains, ce n’est pas sans raison. Le carrelage est notamment apprécié pour :

  • sa résistance (le grès cérame bien à l’eau et aux chocs) ;
  • la large palette de choix qu’il offre (coloris, finitions) ;
  • son entretien qui n’est pas trop contraignant.
     

Sol de salle de bains : passez au parquet

Le parquet a tout à fait sa place dans une salle de bains. À condition toutefois qu’il soit :

  • résistant à l’humidité (comme le sont des essences exotiques de type teck et merbau) ;
  • traité (huilé ou vitrifié) s’il s’agit d’un parquet brut ;
  • étanche (faire réaliser des joints en mastic polyuréthane de type "pont de bateau" contribuera à assurer son étanchéité). 

Sol de salle de bains en PVC

Si vous regardez régulièrement les émissions de TV consacrées à la déco, vous n’avez pas pu passer à côté : le PVC est très prisé. Côté avantages, le PVC est :

  • facile à installer (certains sont autoadhésifs ou "clipsables") ;
  • bon marché ;
  • décliné dans de nombreuses formes, textures et coloris ;
  • d’un entretien facile.
     

Sol de salle de bains en stratifié

Moins noble que le parquet auquel il est souvent (à tort) apparenté, le stratifié a parfaitement sa place dans toute salle de bains qui se respecte. Pour vous en convaincre, sachez que le stratifié est :

  • hydrofuge et par conséquent résiste à l’eau ;
  • esthétique ;
  • résistant aux choc ;
  • isolant (d’un point de vue acoustique).
     

Sol de salle de bains : combien ça coûte ?

Pour du grès cérame, il vous en coûtera entre 20 et 120 € environ / m2.
Pour un parquet massif en Teck, préparez-vous à devoir débourser entre 90€ et 110€ par m2.

Les prix moyens constatés du PVC vont de 5 à 50 € / m2. Et de 5 à 40 € / m2 dans le cas du stratifié.

Sol de salle de bains : doit-on recourir à un spécialiste ?

Faire appel à un professionnel pour effectuer la pose du revêtement de sol de salle de bains sur lequel vous aurez jeté votre dévolu fera certes grimper la facture mais vous garantira une finition soignée.