Nos astuces pour bien choisir sa crème solaire

Article mis à jour le 
Il existe de nombreuses crèmes solaires, et chacune doit être sélectionnée en fonction de nombreux paramètres...
Il existe de nombreuses crèmes solaires, et chacune doit être sélectionnée en fonction de nombreux paramètres...
Les vacances sont là, il faut penser à vous protéger des rayons UV ! Mais comment choisir la crème adaptée à votre corps ? Les indices de protection sont-ils fiables ? Le point sur les crèmes solaires.


Quid du Facteur de Protection Solaire (FPS) ?

Le Facteur de Protection Solaire ou FPS indique le temps de protection de la crème avant que la personne n'attrape un coup de soleil. Selon le professeur Laurence Coiffard, il faut faire attention : en théorie, une crème dotée d'un indice de protection 50 est censée protéger toute une journée. Alors qu’en pratique, il faudra réappliquer le produit toutes les deux heures. En effet, la crème n'est pas photostable et est éliminée par le bain, la sueur et les frottements avec la serviette.

Les chercheurs ont également remarqué que les performances différaient d'une crème à l'autre, malgré des indices de protection similaires. Les crèmes minérales réfléchissent par exemple les rayons UV, et si elles contiennent des nanoparticules, les diffractent (détournent) ou les absorbent. Quant aux crèmes chimiques ou organiques, elles les absorbent. C’est ainsi que seules ces dernières atteignent l'indice de protection annoncé par leur fabricant.

Bien distinguer la théorie de la pratique...

Afin d'expliquer la différence entre l'indice sur les produits et leur effet observé dans la pratique, il faut chercher du côté de la méthode appliquée pour définir l'indice de protection. En testant leurs produits sur des volontaires, les industriels prennent en compte le temps d'apparition des rougeurs. Cependant, Laurence Coiffard affirme que cette méthode n'est pas pertinente puisque l'inhibition des rougeurs peut être causée par des ingrédients anti-inflammatoires ou des vasoconstricteurs. La présence de produits anti-inflammatoires dans les crèmes solaires retarde l'apparition des rougeurs, mais n'empêche pas les UV d'endommager les cellules de la peau. C’est pourquoi le FPS indiqué sur l'étiquette ne correspond à la réalité que dans… 25% des cas.