Sublimer sa chevelure avec un hair tattoo

Article mis à jour le 
Testez les hair tattoos
Testez les hair tattoos
L'été est la période des modes éphémères. Les tatouages et les bijoux sont prévus pour ne durer que quelques jours ou quelques semaines, le temps du bronzage. Cette année, la nouveauté revient aux décorations capillaires avec les Hair Tattoo. Ces tatouages s'achètent par planches pour quelques euros et illuminent la chevelure d'écailles dorées ou argentées. Un simple transfert suffit pour que le motif soit posé.


Le principe du Hair Tattoo

A l'instar des tatouages éphémères que l'on applique sur la peau, les tatouages capillaires s'appliquent grâce à un transfert, suivant le principe de la décalcomanie. Mode d'emploi :

  • Les Hair Tattoos se vendent par planche. Commencez par sélectionnez le motif de votre choix et découpez-le à l'aide de ciseaux.
  • Brosser soigneusement vos cheveux et lissez-les. En effet, pour qu'ils conservent leur forme, les tatouages pour cheveux doivent se poser sur une chevelure bien lisse.
  • Appliquez ensuite le tatouage sur vos cheveux.
  • Humidifiez le tattoo puis retirer délicatement le film protecteur.
  • Le tattoo déposé en bandeau est parfait pour illuminer sa chevelure et donner du peps à une couleur un peu terne.
  • Le tattoo est prévu pour tenir entre deux shampoing à condition de ne pas brosser vivement ses cheveux entre temps.
  • Dorés ou argentés, les tatouages capillaires sont de véritables bijoux éphémères pour les cheveux.

Les sculptures de la nuque

Si vous souhaitez apporter une véritable touche d'originalité à votre coiffure, vous pouvez également vous lancer dans un "tatouage" à l'arrière du crane qui n'est visible que lorsque la nuque est dénudée. Cette tendance est en réalité une sculpture réalisée sur cheveux très courts par un coiffeur et qui n'est destinée à durer que le temps de la repousse.

L’intérêt réside dans l'effet surprise. En effet, le motif qui ressemble à un tatouage est invisible lorsque les cheveux sont lâchés. Il ne se révèle que lorsqu'on les soulève.