Sur la toiture, l'évacuation des eaux de pluie est une nécessité

Article mis à jour le 
Eaux de pluie évacuées
Eaux de pluie évacuées
Toutes les toitures doivent disposer d'un système d'évacuation des eaux. Cette installation est destinée à préserver des dégâts qui pourraient survenir à l'extérieur et à l’intérieur du bâtiment. L'inclinaison du toit assure l'écoulement des eaux. Même une toiture terrasse doit être équipée d'une pente entre 1 et 5%, qui va éviter à l'eau de stagner.


Protéger l'intérieur et l'extérieur de sa maison

Indispensable, le système d'évacuation de l'eau d'un toit est composé de conduites étanches qui assurent, comme leur nom l’indique, son étanchéité. Elles vont également permettre à l'eau de s'évacuer sans toucher les murs. Il existe différents types de gouttières : ronde, demi-ronde, en V ou à dissimuler sous le toit. Mais au delà de l'esthétique, vous devez opter pour une gouttière qui répond à vos besoins. En effet, vous devez tenir compte des conditions climatiques (vents forts, neige), de l'usage destiné à l'eau de pluie (recyclage) et du budget dont vous disposez.

Une fois posé, le système d'évacuation va préserver le bâtiment des écoulements et des éclaboussures occasionnés par la pluie et ainsi éviter la formation de mousses, de moisissures et de champignons.

L’intérieur de l'habitation est également protégé des dommages des eaux qui pourraient survenir sur sa structure ainsi que des problèmes d'humidité, tels que :

  • champignons, moisissures ;
  • taches noires sur les murs et le plafond ;
  • murs et parois humides ;
  • air vicié.

Faire écouler l'eau de son toit chez soi

La toiture de votre toit doit également être construite de façon à ce que les eaux pluviales s'écoulent bien sur votre terrain ou sur la voie publique et non chez votre voisin. Lorsque l'habitation est construite en limite de propriété, l'installation de gouttières pour canaliser l'eau chez soi est obligatoire.

Les eaux de pluie de votre toiture peuvent également s’écouler sur la voie publique. Mais certaines mairies exigent que les eaux pluviales soient séparées des eaux ménagères, ce qui revient à interdire le rejet des eaux pluviales à l’extérieur des propriétés privées.

Une fois les eaux sur votre terrain, elles peuvent s'écouler selon l'inclinaison naturelle du sol. Cette disposition est valable pour les eaux en provenance d'une source, de la pluie ou de la fonte des neiges. Il ne peut en aucun cas s'agir d'eaux usées ou d'eaux ménagères. Le propriétaire du terrain en contrebas doit, de fait, supporter la servitude et ne peut ni ériger de barrages nuisibles à l'écoulement, ni exiger le paiement d'une indemnité, même en cas d’inondation.