Surélever sa maison : budget, aide au choix et infos

Informations à connaitre pour surélever sa maison.
Informations à connaitre pour surélever sa maison.
Si vous vous sentez un peu à l’étroit chez vous et qu’il vous est impossible de pousser les murs ou encore de déménager, pourquoi ne pas vous offrir un étage supplémentaire en surélevant votre maison ? Pratique.fr vous livre toutes les clés pour mener à bien votre projet…  


Surélever sa maison : en quoi ça consiste ?

Procéder à une surélévation (ou un rehaussement) de son habitation permet de gagner un étage. Cette opération implique de disposer de combles perdus, c’est à dire difficilement aménageables (pente du toit supérieure à 30%, hauteur sous charpente inférieure à 1m80, charpente obstruant l’espace disponible…).

En effet, le prix du m2 n’en finissant pas de grimper, l’espace est devenu une denrée rare et donc chère. Et il est plus que jamais intéressant de récupérer le moindre m2. Quitte pour cela à prendre un peu de hauteur.

Pour que votre habitation prenne de la hauteur, votre toiture devra être déposée le temps de l’intervention et les murs porteurs de la maison devront être rehaussés et renforcés, si besoin.
 

Surélever sa maison : pourquoi c’est important de passer par un professionnel

La course à l’espace et aux m2 ne doit pas se faire à tout prix ni en dépit de toute considération de sécurité. En effet, surélever sa maison implique des travaux lourds dont il fortement conseillé de confier la réalisation à un professionnel disposant du matériel et de l’expertise nécessaires. La surélévation pouvant avoir une incidence sur la structure même du bâtiment, l’intervention d’un architecte est souvent de mise. Car si l’on n’effectue pas les travaux correctement (par exemple en surestimant la résistance de la charpente ou des murs porteurs), la surcharge provoquée par le rehaussement risque de déformer ou même de faire s’écrouler le bâti. Bref, surélever sa maison sans l’assistance d’un pro est très risqué.

Sans oublier que dans le cas de certains rehaussements de maison, l’installation électrique et la plomberie devront être également modifiées.

De plus, une étude devra être réalisée en amont afin de déterminer la faisabilité du projet. Seront notamment examinés la résistance de la charpente, des fondations de la maison mais aussi des murs porteurs.

Enfin et avant même que le premier coup de truelle ne soit donné ou que la première tuile de la toiture ne soit enlevée, vous devrez déposer une demande de permis de construire ou une déclaration préalable de travaux (selon que la surface gagnée dépasse ou non 20 m2). Sans oublier de consulter le plan local d’urbanisme afin de connaître la hauteur maximale tolérée pour les constructions situées dans la zone où vous vous trouvez.

Surélever sa toiture : combien ça coûte ?

Entre la dépose du toit, les travaux de maçonnerie qui devront être effectuées, la repose des éléments de charpente et de couverture, la réalisation du plancher (en bois) et du faux-plafond (en plâtre) et les travaux d’isolation (auxquels viendront peut-être s’ajouter, le cas échéant, des travaux électriques et de plomberie), surélever sa maison vous coûtera entre 1 500 et 2 500 € / m2 environ.