Tableau électrique : bien choisir (coût, matériaux, infos)

Tableau électrique : bien choisir (coût, matériaux, infos)
Tableau électrique : bien choisir (coût, matériaux, infos)
Le tableau électrique joue un rôle non négligeable dans la sécurité de l’installation électrique de votre habitation. Voici les informations essentielles à savoir sur votre tableau électrique.


Tableau électrique : mais à quoi sert-il ?

Le rôle du tableau électrique (aussi appelé tableau de protection, tableau général basse tension – TGTB – ou encore tableau de répartition) est triple.
En plus de regrouper en un seul endroit la totalité de vos circuits électriques et de leurs protections (disjoncteurs), le tableau électrique les abrite mais assure aussi leur répartition.

Le tableau électrique couvre donc le disjoncteur et les fusibles. En cas de surintensité, ce sont eux qui permettent l'arrêt immédiat de l'alimentation électrique dans votre habitation depuis le tableau électrique.

Pour toutes ces raisons, il est essentiel que votre tableau électrique soit non seulement bien conçu, mais aussi placé à un endroit qui soit facile d’accès et régulièrement entretenu. Sans quoi, surcharges et courts-circuits sont à craindre.

Le saviez-vous ?

Près d’1/4 des 27 millions de logements que compte la France sont considérés comme étant "à risque". Et pour 2,3 millions d’entre eux, le danger trouve son origine dans la vétusté des installations électriques (Source : Observatoire National de la Sécurité des installations Électriques).

Tableau électrique : pourquoi est-ce important de passer par un professionnel ?

La réglementation sur les installations électriques domestiques impose de les confier à une personne qualifiée et de respecter certaines normes. Sachez qu’on recense chaque année environ 4 000 cas d’électrisation en France.
Et en cas de sinistre, vous risqueriez de ne pas être couvert s’il était établi que vous aviez « farfouillé» vous-même à l’intérieur de votre tableau électrique.

Tableau électrique : où doit-on l’installer ?

Il doit être placé à l’intérieur de l’habitation. Dans le cas d’une habitation neuve ou qui aurait été rénovée, c’est alors la gaine technique de logement (GTL) qui abritera le tableau électrique.
Il faut savoir que le compteur EDF n’est pas intégré au tableau électrique.

Tableau électrique : combien ça coûte ?

Il faut compter entre 50 et 400 € pour un tableau électrique pré-équipé. Pour un tableau électrique nu, les prix démarrent aux alentours de 15 euros.
 

Bon à savoir : toute nouvelle installation électrique doit satisfaire aux exigences de la norme NF C 15-100. Elle doit également être validée par un agent du Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l'électricité) qui délivrera une attestation.

Cet article a recueilli 2 avis. 50% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".