La taupe d'Europe

Taupe d'Europe
Taupe d'Europe
S'il y a des taupes chez vous, c'est bon signe... c'est qu'il y a des vers de terre... et s'il y a des vers de terre, c'est que la vie est là.


Différentes espèces de taupes

Les taupes sont des insectivores à l'instar des musaraignes et des hérissons. Ils ont en commun des caractères primitifs comme un cerveau lisse ou une oreille simplifiée. Ils ont un odorat et un sens du toucher très développés mais une vue parfois totalement inexistante. Voir sale temps pour les taupes pour plus de renseignements.

Avec des liens de parenté souvent très éloignés, les taupes sont présentes sur tous les continents.
Il existe des taupes marsupiales en Australie, des taupes dorées en Afrique du sud.

En Amérique du Nord deux espèces de taupes sont vraiment particulières :

  • La taupe à museau étoilé (condilura cristata)

Elle possède, semblant sortir de son nez, une excroissance charnue formée de tentacules. Cet appareil tactile, rappelant une étoile de mer, lui permet de mieux repérer ses proies dans l'obscurité.

  • La taupe de Gibbs (neurotrichus gibbsii)

Elle est à la fois nocturne et diurne, elle grimpe dans la végétation. Elle alterne la veille et le sommeil en s'endormant régulièrement pendant une dizaine de minutes pour être active pendant un quart d'heure avant de faire une autre sieste.

En Europe, il existe plusieurs espèces de taupes :

  • La taupe aveugle (talpa caeca)

Ses yeux sont recouverts d'une peau opaque. Elle vit en Italie et en Grèce.

  • La taupe romaine (talpa romana)

Elle est remarquable par sa grande taille : 165 mm.

  • La taupe européenne (talpa europaea)

Elle est présente partout en France, sauf en Corse, du niveau de la mer jusqu'à 2 000 m d'altitude.

Description de la taupe européenne

Taupe d'Europe émergeant de sa galerie
Taupe d'Europe émergeant de sa galerie

C'est un cylindre velu, gris foncé ou noir. La tête est allongée avec un museau qui a l'aspect d'une trompe. La queue est solide et courte avec des poils hirsutes. Les yeux sont minuscules, les oreilles externes (pavillon) sont absentes. Les pattes antérieures sont des pelles armées de fortes griffes. Les parties du corps qui sont glabres (pieds et museau), n'étant jamais exposées aux rayons sont rose-chair. Le poil est dense et court, orienté vers l'avant de manière à ne pas retenir la terre quand l'animal avance dans sa galerie (il semblerait qu'il soit incapable de reculer).

La longueur varie de 15 à 20 cm. Le poids entre 60 et 120 gr (les femelles sont un peu plus petites que les mâles).

Éthologie

Taupes communes sorties de leurs galeries
Taupes communes sorties de leurs galeries

Elle vit sous terre mais ce n'est pas pour cela qu'elle vit la nuit. Les jardiniers ont constaté que les taupinières apparaissent volontiers autour de midi. Elle affectionne tous les sols fréquentés par les lombrics (prairies humides, forêts de feuillus, jardins et greens).
Elle n'hiberne pas.
Elle creuse un réseau de galeries long parfois de 200 m et descendant jusqu'à 50 cm de profondeur, elle est capable de passer sous une rivière. Suivant la nature du terrain, elle peut creuser jusqu'à 20 m de galerie par jour.
Elle ne remonte à la surface que pour changer de territoire à cause d'inondation ou de sécheresse ou parce qu'elle a été chassée par une autre taupe plus forte ou encore pour y faire provisions d'herbe afin de garnir, ou regarnir le nid.
Ces intrusions à la surface sont réduites au minimum tant elles sont alors à la merci des prédateurs (chiens et chats dans les jardins ; rapaces, renards et serpents dans la nature).
Ces galeries sont leurs territoires de chasse. Elles les parcourent à la recherche des vers qui y sont tombés. Lorsque l'humidité du sous-sol change, les vers de terre montent (en cas de temps doux et pluvieux) ou descendent (en cas de temps sec ou de gel), elles doivent alors adapter leurs réseaux en faisant de nouvelles galeries donc de nouvelles taupinières.
Les taupinières sont faites avec le remblai des galeries. Sous la plus grosse se trouve une cavité dans laquelle est aménagé le nid fait de feuilles et d'herbes.

Alimentation

Crâne de taupe
Crâne de taupe

La taupe mange uniquement des vers de terre et des larves de gros insectes comme celles des hannetons, les vers-blancs. Elle détecte ses proies à l'ouïe (les vers de terre à cause des soies qu'ils ont sur tout le corps font du bruit en se déplaçant). L'odeur les guide aussi dans l'obscurité.
Avant d'avaler sa proie, la taupe prend soin d'en retirer la terre à l'aide des griffes de ses pattes antérieures.
Lorsque la manne est abondante, la taupe fait des provisions. Elle décapite les vers et les garde vivants dans une réserve.

Reproduction

Les accouplements ont lieu au début du printemps. La chose se passe dans le terrier de la femelle. Les partenaires perdent leur calme habituel, le rut qui dure de 24 à 48 heures peut être qualifié d'effréné et de démonstratif. Après 4 semaines de gestation les petits, au nombre de 2 à 6, naissent sans poils et aveugles. Ils restent 6 semaines dans une chambre d'incubation où ils sont allaités. Ils pourront se reproduire l'année suivante. Lorsque les jeunes quittent la mère, ils doivent se fabriquer de nouveaux territoires en creusant des galeries, c'est l'occasion de l'apparition de nouvelles taupinières au début de l'été.
Une taupe a une durée de vie comprise entre 3 et 4 ans.


Article réalisé par Jean-Pierre Fleury.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".