> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Taux de prothrombine et INR : comment évalue-t-on la coagulation du sang ?

Par : Sonia Renar - Dernière modification : 11 décembre 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Mots clés : |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur la composition du sang
inr et tp -  © rpongsaj / Flickr cc.

INR et TP - © rpongsaj / Flickr cc.

Le dosage du taux de prothrombine permet d'évaluer le bon fonctionnement de certains facteurs de coagulation du sang. En fonction de l'affection dont vous souffrez, votre médecin peut être amené à contrôler régulièrement votre taux de prothrombine ou "TP". Notez que le taux de prothrombine est aujourd'hui remplacé par l'INR (International Normalized Ratio) qui est un dosage plus précis. 


Taux de prothrombine et coagulation

La prothrombine est une protéine naturellement produite par l'organisme dès que le corps en a besoin, en cas de blessure, par exemple. Ceci dans le but de coaguler rapidement le sang afin d'éviter toute hémorragie. Le sang a normalement un taux de prothrombine compris entre 70 et 100 %.  C'est-à-dire qu'il n'est ni trop visqueux (risque de formation de caillots), ni trop fluide (risque d'hémorragie). Un taux inférieur signifie que le sang tend à être plus fluide et à avoir des difficultés à coaguler. Doser le taux de prothrombine dans le sang sert surtout à évaluer l'efficacité des traitements anticoagulants, notamment par anti-vitamines K (AVK)

INR et Anti-vitamine K

Les anti-vitamines K sont des molécules qui agissent comme un anticoagulant, c'est-à-dire qu'elles font en sorte de garder le sang fluide. Ceci afin de prévenir la formation d'un "thrombus", nom que l'on donne lorsqu'une veine ou une artère se bouche, dans les cas de phlébites, d'embolies pulmonaires ou d'infarctus du myocarde, par exemple. Pour les personnes suivant un traitement anticoagulant par anti-vitamines K, la mesure de l'INR doit être comprise entre 2 et 3. Pour les personnes porteuses d'une valve cardiaque mécanique, l'INR doit se situer entre 3 et 4,5. Notez que si l'INR est trop élevé, cela signifie que le sang est trop fluide et qu'il y a des risques d'hémorragie. 

Coagulation du sang

Les troubles de la coagulation sont également observés lors des situations suivantes :

  • insuffisance hépatique ;
  • cirrhose du foie ;
  • hépatite ;
  • carence en vitamine K.

Attention, certains aliments riches en vitamine K tels que l'épinard, le brocoli, la laitue, les feuilles de betterave, etc. et certains médicaments comme l'aspirine ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène) peuvent inhiber l'effet des traitements par anti-vitamines K.

Retrouvez sur Google+

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr