Techniques d'assemblage du bois : tenon et mortaise

Techniques d'assemblage du bois: tenon et mortaise
Techniques d'assemblage du bois: tenon et mortaise
Les meubles anciens ont toujours été assemblés par tenon mortaise. Cet assemblage bois est solide et esthétique, véritablement de qualité. Faire un assemblage tenon et mortaise n'est pas compliqué mais demande de la minutie et de la précision.


Définition de tenon mortaise

Tenon et mortaise sont comme un couple. La mortaise est appelée femelle. C'est la partie creuse de l'assemblage. Le tenon en est la partie saillante, donc la partie mâle.

Pour que votre assemblage bois soit solide et tienne dans le temps, les dimensions du tenon doivent correspondre aux mesures de votre mortaise.

Réaliser un tenon

Mesurez la largeur de votre pièce de bois. Divisez cette mesure par trois : vous avez l'épaisseur de votre tenon. A l'aide d'une équerre, tracez de part et d'autre les parties à supprimer et hachurez-les. Placez votre pièce de bois dans un étau et serrer fermement avant de scier. Tenez votre scie le plus perpendiculairement possible. Guidez votre lame de l'autre main. Sciez toujours à l'intérieur de votre tracé. Mieux vaut limer un tenon trop gros que de récupérer un tenon trop étroit.

Assemblage de bois : la mortaise

A l'aide de l'équerre et de la règle, tracez l'emplacement de votre mortaise. La mesure de votre mortaise doit être en adéquation avec votre tenon. Placez la pièce de bois dans l'étau. Creusez votre mortaise à l'aide du ciseau à bois et du maillet. Procédez petit à petit par couches successives en présentant de temps en temps votre tenon dans le creux.

L’assemblage de bois

Tenon et mortaise doivent s'imbriquer sans forcer. Si vous sentez une résistance il y a un problème.

Creusez la mortaise ou limez le tenon à l'aide d'une lime ou du papier à poncer. Trop enlever ou trop limer peut mettre en péril votre opération. Procédez toujours par gestes légers et vérifiez plusieurs fois l'emboîtement.