Techniques de la pêche de la carpe

Pêche de la carpe
Pêche de la carpe
La carpe est l'un des poissons d'eau douce les plus recherchés dans notre pays. Elle n'est pas pêchée pour sa chair, de qualité très moyenne. Tout l'intérêt de cette pêche est de traquer de spécimens de grande taille, au combat souvent excellent.


La carpe : un des plus grands poissons de nos eaux

Toute la motivation du pêcheur tient dans le fait que la carpe est l'un des plus grands poissons de nos eaux. Avec un poids maximal frôlant les 40 kilos, la carpe peut devenir franchement impressionnante. Des spécimens de 10 kilos sont des captures très fréquentes le long de nos cours d'eau. Or, ces spécimens sont déjà très combatifs. C'est donc tout naturellement que ce poisson est devenu une célébrité de la pêche sportive.

La pêche à la carpe évolue

Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Quelques décennies en arrière, la carpe était peu considérée. C'était une époque où l'on mangeait son poisson, et la chair fade et grasse de la carpe ne plaidait pas en sa faveur.

De plus, le matériel de l'époque ne permettait pas de capturer des gros spécimens. Une carpe de trois kilos était considérée comme une belle prise, alors que beaucoup de pêcheur appelle maintenant un tel spécimen « carpeau ».

A cette époque, l'approche était très simple : On présentait à fond un morceau de pomme de terre ou quelques grains de mais, et on attendait que ça morde.

Tout allait changer dans les années 80 avec l'arrivée de techniques de pêche pensées pour les gros spécimens. C'est d'abord en Angleterre que cette mode s'est développée, avant d'arriver en France, avec un succès toujours confirmé.

On trouve des passionnés de la pêche de la carpe partout en France
On trouve des passionnés de la pêche de la carpe partout en France

De nos jours, on trouve des passionnés aux quatre coins du pays, prêts à faire des sessions de pêche de plusieurs semaines pour capturer le gros spécimen de leur rêve. C'est aussi ça la pêche de la carpe, une approche qui va jusqu'au bout de la passion.

La bouillette

Le pêcheur vient de préparer ses bouillettes
Le pêcheur vient de préparer ses bouillettes

Outre le fait de passer des jours et des nuits à traquer le poisson, la pêche de la carpe moderne se distingue par de nombreuses nouveautés. La bouillette est l'une des plus marquantes. Il s'agit d'un appât formé de farines, de colorants et de divers parfums, que l'on cuit à l'eau bouillante pour le rendre dure. L'appât obtenu résiste ainsi aux attaques des petits cyprinidés, car il ne peut pas être découpé. La bouillette doit être avalée en une seule bouchée. Cela permet de sélectionner les grosses carpes, qui l'avalent de leur bouche idéale pour aspirer un appât sur le fond.

Les carpistes : un monde à part

Si la bouillette fut un grand changement, l'intégralité du matériel du "carpiste", (le nouveau nom du pêcheur de carpe) est devenu hautement sophistiqué (Photo 8. Le matériel est devenu très sophistiqué). Support de cannes, détecteur de touches, moulinet haut de gamme, tapis de réception, sac de pesée, accessoires en tout genre, jusqu'au bateau télécommandé qui dépose l'amorçage, et la liste continue ainsi...

Le camp de pêche demande également un matériel à part, car une session d'une semaine de pêche, ou plus, ne s'improvise pas. Il faut savoir attendre pour cette pêche, car on veut la touche de la très grosse carpe, qui ne vient pas forcement immédiatement. Pour cela, le pêcheur se créé un véritable environnement dédié à la pêche de la carpe.

Nos allons présenter plus en détails les points suivants :