Télétravail : faites améliorer votre ordinateur par votre employeur

Article mis à jour le 
Il est possible de faire améliorer votre ordinateur par votre entreprise, si vous êtes télétravailleur
Il est possible de faire améliorer votre ordinateur par votre entreprise, si vous êtes télétravailleur
En France, si les télétravailleurs ne représentent qu'entre 7 et 9 % de la population active d'après l'Insee, le télétravail continue néanmoins sa progression. Tant et si bien que ces employés pas comme les autres sont de plus en plus nombreux à travailler depuis chez eux avec leur ordinateur personnel. Mais saviez-vous qu'il est à ce titre possible de demander à son employeur de financer l'amélioration des performances de son matériel ?


Télétravail : vers 40 à 50 % des emplois d'ici 2020 ?

À en croire les prévisions du centre d'analyse stratégique, le télétravail pourrait concerner 40 à 50 % des emplois d'ici 2020. De plus en plus de salariés, notamment parce que le siège de leur entreprise est trop éloigné de leur domicile, travaille à distance depuis leur domicile – quelques jours par semaine ou en continu –. Mais un élément vient parfois remettre en question la pérennité d'une telle organisation : la lenteur de l'ordinateur personnel.

Aujourd'hui, les logiciels professionnels nécessitent souvent bien plus de mémoire vive que les programmes à destination des particuliers. Résultat, il n'est pas rare qu'une machine personnelle soit plus limitée en termes de réactivité dans le cadre d'un usage professionnel. Et ce d'autant plus si l'utilisateur conserve ses habitudes en ouvrant par exemple sa boite e-mail personnelle en parallèle ainsi que de multiples onglets internet.  

Boostez votre ordi perso grâce à votre employeur

Il est possible de faire financer l'amélioration des performances de votre ordinateur par votre entreprise. Pour ce faire, vous pouvez par exemple mettre en avant la perte de temps engendrée et la remise en question de votre productivité, qu'entraine notamment votre matériel inadapté.  Il est par ailleurs toujours utile de rappeler à votre hiérarchie que l'achat d'une barrette de mémoire vive (à partir de 20 euros), d'un disque SSD (dès 100 euros) ou encore de la dernière version de Windows reviendront moins cher qu'un poste de travail supplémentaire.

Sources : strategique.gouv, Metro, Crucial