Test de paternité

Faire un test de paternité
Faire un test de paternité
A l'occasion d'un héritage par exemple, il arrive parfois que le doute sur la paternité apparaisse au sein d'une famille. En étudiant le code génétique des individus, il est possible de prouver le lien génétique entre un père et un enfant. Cependant, les tests de paternité s'effectuent dans un cadre légal et la découverte des résultats peut  avoir des conséquences importantes sur une vie.


Prouver sa paternité via un test

Dès lors que le doute s'installe sur l'authenticité d'un lien génétique, il est difficile de l'écarter définitivement sans passer par la case test médical.

Le test de paternité constitue une méthode fiable pour confirmer ou infirmer le lien génétique et les taux de fiabilité oscillent entre 99% et 100%.

La décision d'effectuer un test de paternité ne doit pas se prendre à la légère. Il faut réfléchir aux conséquences émotionnelles que peuvent engendrer les résultats : risque de lien brisé, traumatisme chez l'enfant...

Il faut également garder à l'esprit les conséquences juridiques sur la possibilité d'un changement du nom, de la nationalité ou encore de l'autorité parentale.

Informations génétiques contenues dans un test de paternité

C'est en étudiant le code génétique et un certains nombres de "marqueurs" de l'ADN, qu'il est possible de déterminer une relation biologique entre deux individus.

Pour établir un lien de paternité entre un homme et un enfant, il faut donc étudier ce code génétique via un test ADN. Chaque enfant hérite de la moitié du matériel génétique de chacun de ses parents.

Pour effectuer un test de paternité, il faut donc prélever au moins l'ADN de l'enfant et du père. Le test s'avère encore plus efficace s'il est complété par l'ADN de la mère.

L'ADN constitue chacune de nos cellules. Pour les analyses, on prélève le plus souvent de la salive ou du sang.

Faire un test de paternité

De nombreux sites internet proposent de réaliser des tests de paternité à votre domicile. Pour cela, les laboratoires (situés à l'étranger) vous envoient un kit pour prélever l'ADN des personnes concernées. Il vous suffit ensuite de renvoyer le tout par la Poste.

L'analyse prend environ 1 semaine.
Les résultats sont envoyés en toute discrétion.

Les tests de paternité sont cependant onéreux. Comptez entre 150€ et 600€ selon la complexité du test et le laboratoire qui fait l'analyse.

Attention : ces tests ont une valeur informative uniquement ! Ils ne sont légaux qu'au Canada, en Belgique et en Suisse.

Limites juridiques

En France, le test de paternité doit être ordonné par un juge pour avoir une valeur juridique. Il se réalise d'ailleurs en laboratoire avec une pièce d'identité pour les adultes et une attestation pour les mineurs. Ce test ne peut avoir lieu sans le consentement du père présumé.

La législation française est très stricte sur la protection du corps humain. Si vous commandez un test de paternité à l'étranger, l'envoi peut être confisqué par les douanes. Vous risquez également une peine d'un an d'emprisonnement et 15 000€ d'amende (art. 226-28 du Code pénal).

Les lois sur la bioéthique (art. 16-11 du Code civil) réglementent la recherche sur les liens de filiation. Elles interdisent entre autres de réaliser des identifications ADN après le décès d'une personne.

Cet article a recueilli 2 avis. 50% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".