Thym : planter, cultiver, récolter

Article mis à jour le

Thym
Thym

Cet aromate à tige grêle de 20 à 30cm de haut apprécie les sols secs et les endroits à fort ensoleillement. On peut le cultiver partout, en veillant à éviter les terrains humides, qui lui sont fortement déconseillés sous peine de pourrissement.



Préparation du terrain

Cette culture aime les terrains calcaires. Avant la plantation, il est souhaitable de mélanger un peu de calcaire ou de sable à votre terre si elle en est dépourvue.

Méthode de culture du thym

Le thym peut être planté soit par semis, soit par division des touffes. La meilleur période de plantation est le mois d'avril. Les graines plantées doivent être très peu recouvertes de terre. Une fois levées (huit à dix jours), éclaircissez d'une dizaine de centimètres entre chaque plants.

La première récolte aura lieu après la première floraison l'année suivante. Les éclats de touffes doivent quant à eux être plantés assez profondément tous les dix centimètres. La récolte a lieu généralement trois ou quatre mois après la plantation.

Consultez également notre fiche Sauge : planter, cultiver, récolter.

Quand et comment récolter votre thym

Cueillez le de préférence le matin, il dégagera davantage de parfum. Coupez les tiges à l'aide d'un sécateur à ras du sol. Il n'est pas obligatoire de récolter tout votre thym d'un coup, vous pouvez très bien en prélevez au fur et à mesure de vos besoins. Le thym résiste tout au long de l'année.

Comment conserver votre récolte

Le thym frais se conserve environ une semaine dans le bac à légume du réfrigérateur. Pour un séchage, faites des bouquets que vous suspendrez la tête vers le bas dans un endroit sec et aéré. Le thym séché se conserve très facilement et très longtemps.

Vous pouvez également conserver vos tiges au congélateur, elles garderont tout leur parfum.

Vertus médicinales du thym

Les vertus du thym sont innombrables aussi bien en usage interne qu'externe.

En usage interne :

  • sous forme de tisane ou décoction, il possède des propriétés anti-virales ;
  • comme désinfectant des voies digestives ;
  • contre les états bronchitiques.


En usage externe :

  • c'est un puissant antiseptique. On le préconise en fumigation pour soulager les sinusites.