Tout savoir sur le récupérateur d'eau de pluie

Article mis à jour le 
Récupérateur d'eau de pluie
Récupérateur d'eau de pluie
Vous souhaitez savoir comment fonctionne un récupérateur d'eau de pluie ? Vous voulez connaître les prix de vente de ce type d'appareils ou encore ses domaines d'utilisation ? Jetez un œil à cet article où nous répondons aux diverses questions que vous vous posez.


Comment fonctionne un récupérateur d'eau de pluie ?

Lorsque la pluie tombe sur le toit de votre habitation, elle est réceptionnée et canalisée par les gouttières. Ces dernières peuvent être reliées à un collecteur aussi nommé cuve aérienne. Elles peuvent également l'être à un réservoir enterré. L'eau de pluie récupérée est ensuite acheminée, grâce à une pompe électrique, de la cuve à la maison. Elle peut alors alimenter divers appareils ménagers mais aussi les WC.

Avec le collecteur, l'eau est filtrée avant de tomber dans ce dernier. Il peut récupérer 80 à 90% de l'eau de pluie coulant sur votre toit.

Avec le réservoir enterré, l'eau de pluie coule du toit puis passe par un filtre automatique. Celui-ci est installé dans le sol, entre la gouttière et la cuve. Cette dernière est pleine ? L'eau est redirigée vers le réseau d'eaux pluviales.

Récupérateur extérieur ou cuve enterrée ?

À cette question, la réponse dépend de divers critères comme :

  • l'utilisation que vous ferez de l'eau de pluie (domestique et/ou jardin) ;
  • la place disponible pour l'installation du système ;
  • votre budget ;
  • vos besoins en eau.

Domaines d'utilisation du récupérateur d'eau de pluie et obligations

Attention, il est obligatoire de récupérer les eaux de pluie en aval de toitures non accessibles. Ces dernières doivent êtres, de plus, sans amiante-ciment ni plomb. L'usage domestique des eaux pluviales est limité à l'arrosage, au lavage des sols, au lave-linge et aux sanitaires.

L'eau de pluie utilisée est rejetée dans le réseau d'assainissement collectif ? Vous êtes dans l'obligation d'effectuer une déclaration en mairie et de compter le volume utilisé.

Enfin, la mention « eau non potable » est obligatoire à proximité immédiate de chaque WC et point de soutirage d'eau de pluie. Attention en effet à ne surtout pas consommer cette eau !

Quel est le coût d'un récupérateur d'eau de pluie ?

Pour un collecteur hors sol, comptez de 19 € en moyenne à plus de 300 €. Pour la version enterrée, il vous faudra prévoir un budget compris entre 400 € et 4 500 € environ.