> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Maladies du foie et taux de transaminases

Par : Sonia Renar - Dernière modification : 27 septembre 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Mots clés :

Pour compléter votre lecture :

transaminases © Giac83 / Wikimédia Commons.

Transaminases © Giac83 / Wikimédia Commons.

Les transaminases sont des enzymes impliquées dans de nombreux processus physiologiques. Elles sont présentes dans tous les tissus de l'organisme, en particulier le foie et les muscles, y compris le cœur. Lorsque leur taux augmente, vous souffrez peut-être d'une pathologie du myocarde, ou encore d'une maladie hépatique. 


Taux élevé de transaminases

Le dosage des transaminases peut être effectué lors d'un bilan de routine, ou bien lorsque votre médecin suspecte une pathologie hépatique ou cardiaque. Il n'y a pas besoin de préparation particulière pour ce prélèvement sanguin. Sur vos analyses de sang, les transaminases sont de deux types : les ALAT (SGPT) et les ASAT (SGOT).

Les ALAT (SGPT) ont une fonction essentielle dans les processus chimiques hépatiques, c'est pour cette raison qu'on les retrouve principalement dans le foie. Les valeurs normales sont comprises entre 8 UI/l et 35 UI/l pour un homme. Pour une femme, ces valeurs oscillent entre 6 UI/l et 25 UI/l. Le taux des transaminases ALAT augmentent dans les cas suivants :

  • l'hépatite virale ;
  • l'hépatite alcoolique ;
  • la stéatose hépatique aigüe (accumulation de triglycérides dans les cellules du foie) ;
  • l'infiltration hépatique causée par la tuberculose ou un lymphome ;
  • une obstruction des veines du foie ;
  • une pancréatite ;
  • un cancer du foie.

Maladies du cœur

Quant aux transaminases ASAT (SGOT), elles sont présentes dans les muscles, en particulier le cœur.  Les valeurs moyennes se situent entre 8 UI/l et 30 UI/l pour un homme, et entre 8 UI/l et 25 UI/l pour une femme. Lorsque le dosage est supérieur à la normale, le diagnostic s'oriente plutôt vers une pathologie du myocarde :

  • insuffisance cardiaque ;
  • infarctus du myocarde ;
  • myocardite (inflammation du muscle cardiaque) ;
  • chirurgie cardiaque ;
  • polymyosite (maladie auto-immune touchant les membres) ;
  • le Crush Syndrome (nécrose musculaire) ;
  • injections intramusculaires répétées ;
  • hypothyroïdie.

Attention : ne tentez pas d'interpréter seul vos résultats d'analyses. Seul votre médecin pourra établir un diagnostic exact et le traitement qu'il convient de prescrire dans tous les cas. Sachez que certains médicaments comme les antiépileptiques ou les contraceptifs oraux, ou encore un effort musculaire prolongé peuvent modifier le taux de transaminases dans l'organisme. Il arrive également que le taux de transaminases diminue en cas de grossesse ou de déficit en vitamine B6

Les personnes âgées de plus de 60 ans peuvent présenter un taux de transaminases plus élevé.

Retrouvez sur Google+

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr