S'initier aux acrobaties aériennes de cirque ?

Acrobaties aériennes de cirque
Acrobaties aériennes de cirque
Le trapèze, la corde lisse et le tissu aérien sont les principaux agrès du cirque aérien. Ces disciplines, spectaculaires, sont particulièrement appréciées du public. Si vous rêvez de réaliser des acrobaties dans les airs, ces conseils sont pour vous.


S’envoler depuis un trapèze

Connu depuis le XIX éme siècle, le trapèze remporte un succès immédiat auprès du public grâce à ses numéros de voltiges, qui se pratiquaient alors, sans filet.

Il existe deux sortes de trapèzes :

  • volant : il consiste à s'élancer dans les airs pour rattraper les mains d'un porteur ("catcher") ou encore de passer en plein vol d'un trapèze à un autre ;
  • fixe : il est plus physique et permet de réaliser un enchainement de figures, le plus souvent en rotation autour de l'agrès.

Grimper à la corde ou sur un tissu ?

Des représentations de corde aérienne existent dans les foires et les cirques depuis le XVIIIe siècle.

L'évolution à la corde consiste à effectuer une série de mouvements de bascules, de rotations et de chutes.

A la fin du XXe siècle, le tissu aérien fait son apparition. Il reprend la technique de la corde mais développe ses propres figures qui utilisent les deux brins du tissu.

Fabriqué avec du Lycra, il permet de s'y enrouler et de s'y suspendre plus facilement qu'à la corde, de contact plus rêche.

Qui peut pratiquer ?

Ces disciplines s'adressent à toutes personnes en bonne condition physique et avides de sensations vertigineuses.

Il s'agit, en effet, d'évoluer à plusieurs mètres au dessus du sol :

  • de 5 à 8 mètres pour le trapèze fixe, la corde et le tissu ;
  • jusqu'à 15 mètres pour le trapèze volant.


L'acrobatie aérienne réclame de la force dans les bras et un bon gainage abdominal.

Pour les enfants, l'initiation aux disciplines du cirque aérien se fait vers 5 ans. L'acrobatie aérienne développe leur motricité et leur réactivité.

Le développement de la force physique et psychologique

L'acrobatie aérienne développe une grande dextérité corporelle et le sens de l'équilibre.
Travailler en hauteur requiert également beaucoup de précision et de concentration.

Un entrainement régulier rend le corps tonique et renforce la musculature des bras, de la poitrine et des abdominaux.

Le trapèze volant permet aussi de gagner en assurance et invite à faire confiance à son partenaire.

Où apprendre ?

Il est possible de s'initier aux agrès aériens dans les écoles de cirque qui disposent d'une hauteur de plafond suffisante (au moins 5 mètres).

Pour le trapèze volant

Ecole des Siamangs, à Marges dans la Drôme : Ecole de Siamangs.

Association Tocca L'Aria, en Corse à Eccica Suarella : Trapèze en Corse.

Pour le trapèze fixe, la corde et le tissu

Ecole de cirque de Châtellerault : Ecole de cirque de Châtellerault.

Ecole de tissus aériens à Paris : Cirkoum.

Cirque électrique.

Vous pouvez également visiter le site de la : Fédération Française des écoles de cirque, qui vous permettra de trouver une école en fonction de votre situation géographique.