Trek : bien planifier votre expédition

Trek : bien plannifier votre trekking
Trek : bien plannifier votre trekking
Un trek est une véritable aventure qui vous permet d'accéder aux lieux naturels les plus reculés. Mais avant de partir, vous devez procéder à son organisation et vous préparer, avec minutie. Et ainsi éviter de partir dans l'inconnu. Désert, montagne, jungle, les treks vous amènent dans des contrées vierges, à l'écart de toute civilisation. Mais avant toute chose, il est essentiel de sélectionner un parcours en fonction de votre niveau, et de vous y préparer physiquement. Car une bonne condition physique est la clé de votre réussite.


Comment choisir votre trek ?

Il est possible de faire des treks à peu près partout dans le monde. Choisissez donc votre trek en fonction de votre sensibilité pour une région du monde (culture, langue, etc.), mais aussi par exemple selon votre goût pour un type de paysage. Vous devez avant tout penser à votre plaisir personnel. Sélectionnez ensuite un parcours dont le degré de difficulté vous correspond.

Avant de prendre votre décision

Il est important que vous vous informiez des caractéristiques et particularités de la région (politiques, culturelles, linguistiques, culinaires, etc.) qui vous intéresse et que vous vous penchiez sur les conditions de déroulement du trek (altitude, éloignement, isolement, état des sentiers, conditions météo, etc.). La question de l'hébergement est également importante. Allez-vous passer vos nuits en bivouac, à la belle étoile, en tente, en refuge, chez l'habitant ?

Documentez-vous aussi sur le degré de difficulté physique du trek que vous souhaitez réaliser dans cette région. Nature du terrain, dénivelé, durée, étapes délicates, points de ravitaillement, les Topo-guides® et cartes peuvent vous fournir de précieux détails. Sur internet, il existe également de nombreux forums ouverts par des trekkeurs expérimentés, sur lesquels vous pouvez glaner des informations.

Se préparer

Un trek ne se prévoit pas à la dernière minute. Plusieurs semaines avant votre départ, il est important que vous pratiquiez une activité physique. Pratiquez de préférence des sports d'endurance comme la course à pied, le cyclisme et la natation.

N.B. : nous vous recommandons également de consulter votre médecin pour lui soumettre votre projet. Il sera à même de juger des efforts physiques que vous pouvez supporter.

 

Avant le départ

S'informer des conditions météo

Prendre connaissance des conditions météorologiques de la saison est capital. Elles vont vous permettre de déterminer de manière adéquate l'équipement dont vous aurez besoin sur place. Un temps chaud, humide, venteux, pluvieux ou encore neigeux aura des incidences différentes sur le déroulement de votre parcours. Une fois sur place, continuez si vous le pouvez à vous informer sur la météo.


Prévoir la durée du parcours

Votre niveau physique, la fatigue accumulée, les conditions météo, le dénivelé cumulé, la durée des pauses, tous ces détails sont à prendre en considération si vous souhaitez prévoir assez précisément la durée de votre parcours.

Si vous partez en groupe, vous devez prendre connaissance de la progression moyenne de l'équipier le moins rapide, en fonction de la difficulté du terrain. Mais sachez qu'en moyenne, en comptant les petites pauses, un groupe de randonneurs se déplace à environ 4km/h, et ± 300/400 mètres de dénivelé par heure.



Partir avec un guide

D'une manière générale, simplement parce que vous partez dans des régions que par nature vous ne connaissez pas, il est préférable de faire appel à un guide. Il saura vous conseiller au quotidien et vous sera d'une aide précieuse tout au long de votre parcours.
C'est d'autant plus le cas pour les trekkings de haute montagne et pour les étapes où les ravitaillements sont espacés de plusieurs jours de marche.


Souscrire à une assurance


Nous vous recommandons fortement de souscrire une assurance voyage qui vous couvrira en cas de maladie et d'accident. Pour certains pays, dans lesquels la médecine est réputée médiocre ou très onéreuse, nous vous recommandons de souscrire à une assurance rapatriement.

Vérifiez bien les couvertures, qui peuvent être liées à la fois à une liste définie de pays, mais également à une distance, voire à une altitude.
L'extension de couverture n'est cependant pas automatique. Il vous faut pour cela faire la demande d'une carte européenne d'assurance maladie à votre caisse d'Assurance Maladie.