Tupperware and co : quels contenants pour conserver vos aliments ?

Conserver ses aliments dans des Tupperware
Conserver ses aliments dans des Tupperware
Parce que chaque aliment a ses propres caractéristiques en terme de conservation, il est utile d'avoir à la maison toutes sortes de contenants. L'idéal pour faire face à toutes les situations est de disposer de contenants de différents formats et en matériaux divers.


Deux grandes catégories d'aliments

Avant de savoir dans quel contenant vous allez conserver vos aliments, il est important de bien distinguer les principales caractéristiques de chacun.

  • Les aliments dits frais : Ces produits sont périssables et ont une date de consommation courte. Leur composition n'est pas stable, c'est-à-dire que sans mode de conservation spécifique, les qualités du produit s'altèrent naturellement au contact de l'air et de la lumière. Ces aliments sont typiquement les viandes crues et cuites, les poissons crus et cuits, les légumes cuits et dans une moindre mesure crus, les laitages, les charcuteries. Tous ces aliments ont pour caractéristique de présenter un taux d'humidité élevé. Cette humidité est propice au développement de bactéries et de champignons rendant leur consommation impropre. Le contact de l'air crée également de l'oxydation. Traditionnellement, les aliments frais se conservent au froid (réfrigérateur ou congélateur), au sel, au vinaigre, sous-vide, ou encore en conserve ou en pack pasteurisé.
  • Ceux dits secs : Ces produits sont également périssables dans l'absolu, mais leur date de consommation est notablement  plus longue que les produits frais (de quelques semaines à plusieurs mois). Leur composition est stabilisée puisque leur taux d'humidité est réduit. Ces aliments sont typiquement les pâtes, le riz, le café, les épices et les condiments, la farine, le sucre, les gâteaux secs, les fruits secs... Traditionnellement, les aliments secs se conservent à température ambiante, à l'abri de l'air et de la lumière dans un placard.

Comment conserver les aliments frais ?

Les aliments frais que l'on achète en magasin se présentent ;

  • soit déjà emballés : viandes sous vide, plats préparés en barquette, packs, pot de crème, yaourts... ;
  • soit sans emballage : fruits et légumes, viandes à la coupe, poissons au détail...

Pour les premiers, le meilleur contenant de conservation reste encore leur emballage d'origine, préservé intact jusqu'à la date limite de consommation. Pour les seconds, et plus généralement pour tous les aliments sous emballage ouvert, la conservation se fait selon les caractéristiques du produit :

  • Les viandes et poissons crus, mais aussi les préparations de viandes, de poissons ou de légumes cuits et les charcuteries : ils se conservent au froid, de préférence dans un contenant hermétique de type Tupperware ou sous film pour limiter l'oxydation de l'air et le dessèchement dû au froid ;
  • Les légumes et les fruits frais entiers : ces produits doivent "respirer". S'ils sont enfermés dans une boîte hermétique, ils s'abîment plus vite. Aucun contenant spécifique n'est donc vraiment nécessaire pour ce genre d'aliments s'ils sont tenus au froid, dans le bas d'un réfrigérateur. Pour les salades toutefois, il est recommandé de les enrubanner dans un torchon propre. Le tissu aura pour effet de conserver la fraicheur et un taux d'humidité optimal ;
  • Les légumes et les fruits coupés : ces produits sont à conserver à l'identique des préparations cuites, au froid, dans une boîte hermétique de type Tupperware pour limiter l'oxydation de l'air et le dessèchement dû au froid.
  • Les fromages, yaourts et autres laitages : ces produits sont à conserver au froid pour en limiter la fermentation naturelle. Autant que possible, les emballages d'origine doivent être conservés. Si tel n'est pas le cas (pour les fromages notamment), l'utilisation d'une boîte hermétique de type Tupperware limitera le dessèchement.

Aliments secs : quels contenants choisir ?

Les aliments secs sont de toute évidence bien plus faciles à vivre que les aliments frais. Moins sujets à la prolifération des bactéries puisqu'ils sont secs, ils craignent par contre l'humidité, l'air et la lumière. Pour bien les conserver, l'idéal est donc d'utiliser des contenants clos mais pas forcément hermétiques:

  • boîtes en fer pour les gâteaux et les céréales ;
  • bocaux en verre ou en plastique fermés pour les pâtes, le riz, la farine, les épices, le sucre, le café, le thé...

Choisir des contenants de qualité

De plus en plus de contenants en plastique supportent aujourd'hui de grandes variations de températures. Ils peuvent ainsi être utilisés aussi bien pour la congélation que la cuisson au micro-ondes.

Mais les contenants en plastique ne sont pas tous de la même qualité. Certains peuvent s'avérer dangereux à l'usage puisque les contenus plastifiants toxiques qu'ils renferment peuvent migrer dans les aliments. Pour bien choisir des contenants de qualité, le plus simple est de chercher le code d'identification de la résine utilisée par le fabriquant, qui se trouve généralement gravé au centre du sigle de recyclage (trois flèches entrelacées). Les contenants affichant un plastique codé 1, 3, 6 et 7 comportent des polycarbonates qui, selon des études récentes, sont les plus susceptibles de faire migrer des plastifiants toxiques dans leur contenu. Pour plus de sûreté, mieux vaut donc opter pour des résines codées 2, 4  et 5 en attendant les résultats des recherches les concernant.

Dans tous les cas, pour limiter les effets toxiques de migration des plastifiants, il est recommandé d'éviter de laisser un liquide trop longtemps dans un contenant plastique. De même, il est recommandé d'éviter de verser des préparations encore chaudes dans un contenant en plastique.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".