Quand utiliser un bas de ligne d'acier ?

Utiliser un bas de ligne d'acier
Utiliser un bas de ligne d'acier
Le bas de ligne d'acier permet d'éviter que des poissons bien dentés coupent la ligne. Cependant, il est assez visible et peut repousser le poisson. Alors quand l'utiliser ?


Choisir son bas de ligne en fonction du poisson susceptible de mordre

Le montage dépend de l'espèce de poisson que le pêcheur recherche, mais aussi des autres espèces susceptibles de mordre à sa ligne. C'est donc au cas par cas que la question du bas de ligne d'acier se pose. Donnons quelques exemples utiles pour le pêcheur.

Un bas de ligne pour le brochet ou le sandre

Le bas de ligne d’acier est nécessaire pour la pêche du brochet au vif
Le bas de ligne d’acier est nécessaire pour la pêche du brochet au vif

Le brochet est le carnassier le mieux denté de nos eaux. C’est aussi l’un des plus recherchés par le pêcheur sportif. Avec ses centaines de petites dents pointues, le brochet peut aisément couper un bas de ligne en nylon. C'est pourquoi, lorsque l'on pêche le brochet au vif, il faut donc toujours placer un bas de ligne d’acier, qui contrairement à une tenace rumeur, n’effraie aucunement cette espèce.

Notons que pour le sandre, un autre carnassier de nos eaux, le choix est plus ardu. Le sandre ne coupera pas un nylon, mais le pêcheur doit savoir qu'un brochet peut attaquer le leurre destiné au sandre à tout moment. Pour cette raison, certains pêcheurs préfèrent utiliser un bas de ligne d'acier, même lorsqu'ils recherchent le sandre en priorité.

Cependant, pour certaines pêches très fines, notamment pour la pêche à la verticale, le bas de ligne d'acier peut nuire à la pêche. Il empêche un maniement précis du leurre et peut effrayer les sandres. On peut donc préférer utiliser du nylon ou de la tresse. Un bon compromis est d'utiliser une tresse résistante à l'abrasion, ou certains multifilaments du commerce prévus pour les carnassiers.

Un bas de ligne pour la pêche à fond en mer

Un bas de ligne d'acier résistant permet de sortir des congres
Un bas de ligne d'acier résistant permet de sortir des congres

La pêche aux appâts naturels en mer permet de prendre de nombreuses espèces de poissons carnassiers. Pour certaines d'entre elles, le bas de ligne d'acier est préférable. C'est particulièrement vrai pour le congre, dont les nombreuses petites dents abîment très vite le nylon, puis finissent par provoquer la casse.

Il faudra donc utiliser un bas de ligne d'acier d'1,50 mètre et résistant au minimum à 20 kilos. Le congre n'est pas très regardant sur la grosseur de la ligne, le pêcheur pourra donc utiliser des diamètres de câble d'acier supérieurs s'il le désire.

Bas de ligne pour les pêches tropicales en mer

On peut utiliser un bas de ligne d'acier pour pêcher les poissons tropicaux au leurre, comme ici avec cette carangue hippos
On peut utiliser un bas de ligne d'acier pour pêcher les poissons tropicaux au leurre, comme ici avec cette carangue hippos

Sous les tropiques, la plupart des poissons carnassiers ont des mâchoires terribles. Leur puissance vient s'ajouter à des dentures souvent impressionnantes. Par conséquent, il est souvent préférable, si ce n'indispensable, d'utiliser un bas de ligne d'acier.

Lorsqu'on pêche des poissons tropciaux comme les carangues et les carpes rouges au leurre, il existe deux options. On peut terminer la ligne par un monofilament de gros diamètre, qui permet d'éviter l'abrasion contre les rochers et protège relativement bien des dents des poissons. Ce n'est cependant pas infaillible, notamment en cas de rencontres avec des poissons aux dents très coupantes, comme les barracudas, les wahoos et les thazards. Le bas de ligne d'acier reste plus sûr.

Cette jolie bécune s'est emparé de l'appât, un mulet. Le bas de ligne d'acier a permis de finaliser la prise
Cette jolie bécune s'est emparé de l'appât, un mulet. Le bas de ligne d'acier a permis de finaliser la prise

Pour la pêche aux appâts naturels, notamment au vif, le bas de ligne d'acier est souvent indispensable. Les eaux tropicales regorgent de poissons capables de couper une ligne après avoir engamé un vif, notamment de nombreuses espèces de requins. On utilisera donc un bas de ligne d'acier supportant 40 kilos pour pêcher au vif sous les tropiques.

Bas de ligne pour les pêches tropicales en eau douce

La morsure des piranhas est à la hauteur de sa réputation
La morsure des piranhas est à la hauteur de sa réputation

Il existe d'autres environnements tropicaux où le bas de ligne d'acier s'impose. Ainsi, en Amazonie, les piranhas abondent dans la plupart des cours d'eau. Tout appât se fait immédiatement dévorer après être tombé à l'eau. Les dents des piranhas coupent comme des rasoirs.

Il faut un câble d'acier pour pêcher à l'appât naturel en Amazonie
Il faut un câble d'acier pour pêcher à l'appât naturel en Amazonie

Pour le pêcheur qui veut capturer des grosses espèces amazoniennes à l'appât naturel, le bas de ligne d'acier est obligatoire pour contrer les morsures des piranhas. Lorsqu'on recherche les peacock-bass au vif ou les gros siluriformes au poisson mort, on terminera toujours la ligne par un bon câble d'acier. Les piranhas rôdent, et ils attaqueront la ligne, même si l'appât ne leur est pas destiné.

Un simple regard sur la gueule du snakehead permet de comprendre pourquoi il faut utiliser un bas de ligne d'acier
Un simple regard sur la gueule du snakehead permet de comprendre pourquoi il faut utiliser un bas de ligne d'acier

Enfin, nous terminerons par un exemple moins connu mais qui intéressera tout pêcheur de carnassiers. En Asie du sud-Est, il existe une fantastique espèce de pêche sportive, le giant snakehead. Cet animal à la morsure terrible se jette sur le vif qu'on lui présente. On pêche en général à vue. Il faut d'abord repérer un snakehead venant en surface avant de lui jeter le vif juste devant la gueule. L'attaque est foudroyante. Le pêcheur qui désire affronter cet adversaire devra se munir d'excellents bas de ligne d'acier.