Utiliser la couleur dans son intérieur

Par : Iris Makoto - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

utilisation couleur intérieur

Utilisation de la couleur dans son intérieur

Faire entrer la couleur dans son intérieur est une manière facile d’y insuffler un vent d’optimisme et de provoquer des émotions positives. La couleur ravive de façon spectaculaire un intérieur défraîchi. Elle stimule les sens et met du baume au cœur. Bien utilisée, elle sait aussi jouer avec les volumes et faire paraître une pièce plus grande. Voyons comment dompter la palette !


Couleur et décoration

En décoration, on distingue trois types de couleurs :

  • les couleurs chaudes : représentées par toutes les couleurs d’automne, du jaune au rouge en passant par le brun et l’orange.

Les couleurs chaudes sont associées au réconfort, au bien être, à la passion, à la vitalité et au plaisir ;

 

  • les couleurs froides : vert, bleu, violet et leurs nuances sont des couleurs froides. Elles sont reposantes et équilibrantes. Ces couleurs favorisent la réflexion et invitent au calme et à la méditation ;

 

  • les couleurs neutres sont des couleurs qui se marient sans peine avec les autres et qui ne provoquent pas d’émotions particulières. Parmi elles, le gris clair, le beige, le grège, le sable. Ce sont des couleurs qui rappellent des éléments naturels apaisants ;

 

  • le blanc et le noir qui ne sont pas des couleurs au vrai sens du terme. Le blanc symbolise la pureté, le calme. Il pourra être associé à n’importe qu’elle autre couleur sans problème. Le noir quant à lui, doit être utilisé avec parcimonie au risque de devenir oppressant.

Si vous hésitez sur le choix des couleurs pour votre intérieur, vous pouvez vous inspirer des couleurs tendance.

Perspective et trompe l’œil

Utilisez les couleurs afin de jouer sur les volumes :

  • une pièce étroite (comme les couloirs) paraîtra plus large si le mur du fond est peint d’une couleur forte et puissante encadré par des murs blancs ou très pâles ;

 

  • un plafond bas devra être peint de couleur plus claire que celle des murs. Le sol d’une telle pièce devra être de couleur claire pour éviter le sentiment d’écrasement ;

 

  • les murs pourront être agrémentés de rayures verticales pour allonger la pièce. De même, un éclairage vertical du bas vers le haut le long des murs donnera une impression de hauteur à l’ensemble. Découvrez notre article Couleur et jeux de lumière ;

 

  • au contraire pour réduire une hauteur de plafond trop importante, peignez une bande continue plus foncée sur le haut des quatre murs à la lisière du plafond. Autre méthode : faites courir une frise au milieu du mur qui brisera cette impression de verticalité ;

 

  • pour réduire les volumes d’une vaste pièce, le parquet devra être de couleur foncée. Sur les murs, utilisez des couleurs sombres et chaudes pour créer un sentiment d’intimité ;

 

  • pour agrandir l’espace, employez des tons clairs sur les murs, le plafond et le sol. Ces couleurs font souffler une atmosphère de fraîcheur et de paix dans votre intérieur tout en ouvrant l’espace.

 
Choisissez des tonalités proches ou effectuez un camaïeu entre le sol, les murs et le plafond.

N’associez jamais plus de trois couleurs dans une même pièce. Lorsque vous associez deux couleurs complémentaires (opposées sur la roue chromatique), utilisez toujours la plus pâle pour les grandes surfaces et la plus forte pour les détails.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu