Utiliser les huiles essentielles en toute sécurité

Les huiles essentielles
Les huiles essentielles
Même si l'aromathérapie est qualifiée de « médecine douce », elle est très active. Qu'on utilise les huiles essentielles pour se soigner ou se faire belle, quelques précautions s'imposent.


Les huiles essentielles : des actifs thérapeutiques très concentrés

L'huile essentielle est une substance chimique naturelle issue de la distillation à la vapeur d'eau des feuilles, des fleurs, des graines, du bois ou encore des racines d'une plante aromatique.

Cette technique permet de concentrer jusqu'à 100 fois les principes actifs de la plante. Très volatiles, ces composés pénètrent très facilement dans l'organisme, que ce soit par voie cutanée, orale ou respiratoire.

Les bonnes associations

Les huiles essentielles ne s'utilisent jamais seules ni dans l'eau mais avec un support adapté aux soins.

Par voie orale : déposez une à deux gouttes d'huiles essentielles sur un sucre ou du miel. Vous pouvez aussi les mélanger à un yaourt. Ne dépassez jamais cinq à six gouttes par jour sauf avis médical.

Pour les massages : diluez vos huiles essentielles dans des huiles végétales, de préférence obtenues par première pression à froid. L'huile de noisette ou l'huile d'amande douce sont d'excellents supports.

Pour le bain : mélangez votre huile essentielle (ou vos huiles essentielles si vous en utilisez plusieurs simultanément) à du lait en poudre dilué ou du sulfate de magnésium. Ce sel disponible en pharmacie est particulièrement intéressant car il favorise l'élimination des toxines.

Pour le soin de peaux grasses : l'huile de noisette a un effet régulateur sur les sécrétions sébacées.

Pour les peaux fatiguées : les huiles de pépins de raisins, d'onagre, de jojoba ou d'avocat sont riches en acides gras essentiels.

Pour les peaux irritées : l'huile d'aloès a des propriétés cicatrisantes.

Huiles essentielles : précautions d’usage

N'appliquez jamais d'huiles essentielles pures, elles pourraient provoquer des brûlures.

En cas de contact accidentel, ne rincez jamais avec de l'eau mais appliquez de l'huile végétale sur les parties touchées.

Attention, certaines huiles ne doivent pas être appliquées avant une exposition au soleil (bergamote, citron, mandarine, santal...), elles pourraient provoquer des brûlures.

Ne mélangez jamais plus de cinq huiles différentes dans les préparations maison.

La plupart des huiles essentielles sont déconseillées lors de la grossesse ou de l'allaitement et sont déconseillées aux enfants. Plus que jamais, il faut demander conseil à votre pharmacien avant de les utiliser.

Respectez les dosages. En cas d'excès sur la peau, appliquez immédiatement une huile végétale pour « diluer » les principes actifs. En cas d'ingestion accidentelle, contactez le Samu (15) ou le centre antipoison.

N'avalez jamais une huile dont vous n'êtes pas absolument certaine qu'elle peut l'être.

Bien choisir ses huiles essentielles

« 100% naturelle et pure ». Cette mention doit apparaître sur l'étiquette, elle vous garantit la traçabilité de votre huile essentielle. Doivent également figurer sur l'emballage la partie de la plante utilisée, avec la mention « o.p. » (organe producteur), la date de péremption, le numéro du lot et le lieu de production.

Un flacon en verre et de couleur sombre met les huiles essentielles à l'abri des rayons UV. N'achetez jamais un produit conditionné dans un flacon en plastique.