Vêtements de sécurité : ce que vous devez savoir

Les vêtements de sécurité sont indispensables
Les vêtements de sécurité sont indispensables
Tout bon bricoleur le sait : se protéger est indispensable lors de la réalisation de certains travaux potentiellement dangereux. Casque, lunettes, gants, chaussures, vêtements de protection mais aussi harnais pour monter sur un toit en toute sécurité, doivent faire partie du kit de sécurité de tout travailleur, même amateur.


Les gants

Les mains sont souvent les premières victimes d'accidents liés au bricolage. Choisissez des gants adaptés à votre taille et au type de travail que vous effectuez. Ils doivent protéger du risque mécanique ou chimique. Des pictogrammes gravés à leur dos vous informe des risques desquels ils vous protègent et de leur niveau de résistance au déchirement, à l'abrasion ou à la perforation.

On distingue différents types de gants :

  • les gants en cuir : épais et pratiques pour les travaux de manutention, le portage de parpaings ou d'éléments de maçonnerie secs ;
  • les gants synthétiques : sans couture en polyamide revêtu de diverses enductions, ils permettent des travaux précis ;
  • spécialement conçus pour la maçonnerie : avec enduction de latex à la paume pour une meilleure préhension
  • spécialement conçus pour la pose de carrelage : avec enduction de nitrile ayant une bonne résistance à l'abrasion et permettant une bonne accroche des pièces lisses, ou polyvalents en tissu stretch couvert de néoprène qui offrent une protection contre l'eau et le froid ;
  • les gants étanches : très utiles pour manipuler le ciment, ou les produits chimiques.

Les chaussures de sécurité

Pour des travaux de maçonnerie, de tronçonnage, de soudure, ou des travaux qui impliquent l'usage d'hydrocarbures, vous devrez choisir des chaussures de sécurité adaptées aux normes en vigueur.

  • les bottes : elles permettent de protéger non seulement les pieds mais aussi de couvrir les mollets. En cuir ou en textile, elles possèdent des semelles à crampons très adhérentes, et des structures permettant d'amortir les chocs. Certains modèles résistent à une température de 300°C. Les talons et les parties qui recouvrent les orteils sont toujours renforcés afin de maximiser la sécurité ;
  • les chaussures montantes ressemblent à des chaussures de randonnées, elles protègent des variations thermiques. Leurs semelles permettent une parfaite adhérence, elles sont pour la plupart traitées contre les microbes et contre les bactéries, afin d'éviter la sudation et les mauvaises odeurs. Elles sont toutes équipées d'embouts très résistants ;
  • les baskets : plus souples, ces chaussures bénéficient des dernières technologies, elles comportent les mêmes atouts que les modèles précédemment cités mais sont plus légères.

Les vêtements de travail

Qu'il s'agisse d'une simple combinaison protégeant des salissures ou de vêtements plus techniques, une protection s'impose lors de la réalisation de vos travaux.
Les bleus de travail sont des combinaisons qui peuvent être très simples en coton, ou plus techniques avec de nombreux compartiments renforcés, de multiples poches, des genouillères et coudières. Certains modèles sont traités anti-feu, antistatique et anti-acide.
Là encore, qu'il s'agisse de combinaison, de pantalon ou de salopette vous choisirez le modèle adapté au type de travail prévu.

Les harnais

Indispensables pour tout travail en hauteur, les harnais protègent des chutes et permettent de relier un équipement de protection individuelle à un ancrage fixe.

Le harnais doit remplir trois fonctions :

  • protéger des chutes ;
  • permettre le travail en suspension ;
  • assurer un maintien solide au poste de travail.

Votre harnais doit obligatoirement faire l'objet du marquage CE. Ne négligez jamais la lecture de la notice explicative et la vérification du matériel avant chaque utilisation.

Les casques

Le port du casque est toujours conseillé, sur n'importe quel type de chantier. Celui-ci doit être adapté à votre morphologie (tour de tête de 52 à 64 cm) et bien ajusté, il doit être équipé d'une jugulaire d'attache.

Selon le type de travail, vous pourrez équiper votre casque :

  • de bandeaux de tour de tête jetables ;
  • de visières de protection ;
  • de support de lampe ;
  • ou de casque antibruit.