> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Vie et moeurs des éléphants

Par : Jean-Pierre Fleury - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
illustrer elephant

Illustration de Grandville, extraite de "Vie publique et vie privée des animaux"

C'est un athlète formidablement armé qui a une démarche de danseuse, le nez en plein milieu de la figure et un instinct familial hors du commun.


Il a le nez en plein milieu de la figure

A leur masse imposante, les éléphants ajoutent un caractère original, la trompe, organe délicatement préhensible ayant les fonctions d'une main, mais elle est aussi tactile et olfactive. Elle sert tantôt de nez à l'animal, d'outil en tous genres et d'arme redoutable pour se défendre. Elle permet également à l'animal de s'abreuver. Elle possède un (pour l'éléphant d'Asie) ou deux (pour l'éléphant d'Afrique) "doigts" préhensiles à son extrémité. Cette trompe qui est le prolongement du nez et de la lèvre supérieure est actionnée par environ 150 000 fibres musculaires.

Les éléphants sont armés

elephant dzombo
L'éléphant Dzombo

Photo : un document rare, une photo de Dzombo (en langage tsonga : celui que l'on attend longtemps). Il est censé être né en 1935 et mort en 1983. C'est l'un des plus gros porteur du parc Kruger. Ses défenses sont extrêmement régulières, droite et gauche mesurent 237 cm et pèsent chacune 136,8 kg, la circonférence à la hauteur de la lèvre est de 50 cm. Joao était certainement le plus gros des éléphants, il portait 130 kg mais ses défenses n'étaient pas aussi régulières que Dzombo puisque la gauche mesurait 270 cm et pesait 260 kg contre la droite qui mesurait 250 cm et pesait 250 kg.

Les défenses sont des dents, les deux incisives supérieures. Les défenses sont plus grandes chez le mâle que chez la femelle. Chez les éléphants d'Asie, la femelle ne porte que très rarement des défenses.

Les défenses poussent tout au long de la vie de l'animal. Et peuvent atteindre 3,50 m pour un poids de plus de 110 kg. Les os du crâne ont une structure spongieuse qui les allège et la pesanteur de la tête n'exclut pas sa mobilité.
L'ivoire des défenses est un mélange de dentine et de substances cartilagineuses incrustées de sels calciques. Les os robustes de l'animal sont vides de moelle.

Il a une démarche légère

Un mâle adulte, chez les éléphants d'Afrique, est deux fois et demie plus lourd qu'un hippopotame et quatre fois plus qu'un rhinocéros ou une girafe.
La surface d'appui sur le sol dépasse un mètre carré et le poids de l'animal est réparti sur la surface de contact avec le sol de telle sorte que chaque centimètre carré ne supporte qu'une pression de 600 grammes. Les éléphants se meuvent sans bruit et leur démarche est exceptionnellement légère.

Un pisteur reconnaît un éléphant à ses empreintes, chaque individu possède ses propres empreintes digitales.

Il a la peau dure

pachyderme signification peau epaisse
Pachyderme signifie qui a la peau épaisse

Les éléphants comme les rhinocéros ou les hippopotames sont des pachydermes. Cela signifie qu'ils ont la peau épaisse. Cette carapace est l'objet de soins constants : outre les aspersions, les baignades et les roulades dans la boue, le poudrage à la poussière est bienvenu pour protéger l'épiderme des insectes et du soleil. La couleur de la peau est grisâtre quand l'épiderme est sec, et résolument noire quand il est mouillé et sort de ses ablutions. La couleur apparente est liée au sol sur lequel il évolue et à celles des boues dans lesquelles il se vautre.

Il a un cœur d’athlète

Le coeur bat à environ 25 à 30 pulsations par minute. Il existe une constante, plus un animal est lourd plus son coeur bât lentement (à l'inverse le coeur d'une musaraigne bât à 1 000 pulsations par minute).

Prédateurs

La taille de l'éléphant le préserve de la plupart des prédateurs. Les hommes sont les seuls prédateurs de l'animal adulte mais les jeunes peuvent être capturés par des lions ou des hyènes en Afrique, par des tigres en Asie. Lorsqu'elles sentent leur progéniture menacée, les femelles forment un large cercle dans lequel prennent place les petits. De cette façon ils sont à l'abri de tous les prédateurs.

Régime alimentaire

elephant zone marecage
Eléphant en zone marécageuse

Il est curieux de constater que le plus gros animal du monde utilise très mal sa nourriture. La moitié environ de ce qu'il a consommé est évacuée sans avoir été digérée.
L'éléphant est herbivore, il mange une grande variété d'éléments végétaux : herbes, plantes, feuilles, fruits, racines et tubercules, écorces et même du bois. Il apprécie par exemple le bois tendre et gorgé de sève du baobab.
Les besoins alimentaires de l'éléphant sont importants, surtout qualitativement. En fonction de son environnement, il consacre une grande partie de son temps à la recherche de nourriture (16 à 20 heures par jour), se déplaçant sur de longues distances et sélectionnant les aliments les plus riches. Il peut se dresser sur ses pattes arrière pour attraper avec sa trompe les rameaux les plus tendres jusqu'à cinq ou six mètres de hauteur.
Malgré la quarantaine de mètres d'intestin qu'il possède, sa digestion est peu efficace. Elle dure d'un à deux jours, 40 à 60 % de la nourriture n'étant pas digérée. Si son alimentation n'est pas suffisamment riche, son tonus, son humeur et sa santé sont en général rapidement affectés.

elephant alimentation
Eléphant s'alimentant

Le comportement alimentaire des éléphants a en général un impact important sur le milieu. Le bilan de ces conséquences varie en fonction des espèces (Afrique, Asie), de la saison et de la densité de la population. Ainsi, l'éléphant peut être considéré comme destructeur d'arbres en particulier dans la forêt alors qu'il participe ailleurs très activement à la régénération en limite des zones forestières. Certaines espèces d'arbres sont dépendantes de l'éléphant pour leur extension : celui-ci, friand de leurs fruits, en dissémine les graines avec l'excellent terreau que constitue son crottin, capable de contenir jusqu'à 35 % de graines.

Le mode d'alimentation des éléphants est primordial pour l'équilibre de l'écosystème. Ils éliminent des végétaux qui ont tendance à envahir le milieu. Grâce à eux, la repousse de l'herbe des prairies est favorisée et ils éliminent en plus les nids des mouches tsé-tsé qui véhiculent de graves maladies. Ils font également office de débroussailleurs ce qui limite les risques d'incendies.

Un éléphant adulte boit jusqu'à 140 litres d'eau par jour. Il aspire dans sa trompe jusqu'à 10 litres à la fois, puis se les verse dans la bouche. Il peut rester trois ou quatre jours sans boire. Il peut se servir de sa trompe pour reprendre de l'eau dans son estomac et s'en servir pour se rafraîchir la peau.

Vie sociale

Les éléphants vivent dans une société matriarcale. Les troupeaux sont composés d'une dizaine d'éléphantes et de jeunes éléphanteaux. Après la maturité sexuelle les mâles quittent le groupe. Ils errent jusqu'à ce qu'ils fassent alliance avec d'autres jeunes mâles. La femelle qui dirige la troupe a souvent une cinquantaine d'années.

L'éléphant est normalement diurne mais la présence humaine l'oblige de plus en plus à adopter une vie nocturne.

Reproduction

Chez les éléphants et d'autres mammifères, les testicules ne sont jamais visibles et restent en permanence à l'intérieur du corps. Alors que chez d'autres mammifères, elles sont toujours externes ou sortent à l'extérieur du corps en période de reproduction. Le pénis d'un éléphant d'Afrique, peut atteindre 1 m de long, pour un diamètre de 15 cm.

Chez les mâles en amour le taux d'hormone virile, la testostérone, peut être multiplié par cinquante. Ils montrent alors leurs ardeurs en secouant leurs oreilles et en balançant la tête. De leur pénis qui prend une couleur verte s'écoule une substance, la frontaline qui se mêle à l'urine pour marquer le territoire et prévenir les femelles en chaleur. La frontaline est un musc secrété par une glande temporale, elle est particulièrement chargée en phéromones. Cette substance est également appelée : musth.

excretion musth tempe elephant male
Excrétion de musth sur la tempe d'un éléphant mâle

La durée du rut des mâles varie en fonction de l'âge. Le premier rut qui intervient passé 20 ans est bref et ne dure que quelques jours, alors qu'après quarante ans, il peut s'étendre sur quatre mois.

Les éléphants n'ont pas une période spécifique de reproduction. Les mâles en rut, passe en revue le troupeau en sentant les vulves des femelles pour y déceler leurs chaleurs.

C'est vers dix ans que les femelles donnent naissance à leur premier éléphanteau. Ensuite, elles restent fertiles jusqu'à un âge avancé, parfois jusqu'à 50 ans.

Une fois que la femelle et le mâle sont ensemble, l'accouplement peut commencer. L'éléphant mâle étant très lourd, la copulation est très rapide. En général, elle dure entre 20 et 30 secondes. La période de copulation dure environ 3 jours pour la femelle.
La gestation est de 20 à 22 mois. (La plus longue période de tous mammifères terrestres).

L’éléphanteau est un enfant gâté

elephanteau maman
Eléphanteau avec sa mère

Un seul éléphanteau est mis au monde. Il pèse plus de 100 kg. Il est capable de suivre sa mère très vite après sa naissance. Le petit tète avec sa bouche et non pas avec sa trompe, une des deux mamelles de sa mère. Il boit jusqu'à 11 litres de lait par jour jusqu'à ses trois mois (ce lait est 5 fois plus riche que le lait de vache). À cet âge il commence à manger de l'herbe puis progressivement intègre de plus en plus de végétaux dans son alimentation.

Jusqu'à deux ans, le jeune tète les mamelles avec sa bouche, la trompe relevée. Les éléphanteaux font preuve d'un esprit d'émancipation très poussé et sont d'un naturel très joueur et curieux. Ce n'est que vers 10 ans que les jeunes mâles quittent la troupe pour vivre en solitaire tandis que les femelles restent dans la famille toute leur vie. Chaque éléphanteau est un véritable enfant gâté par toute la troupe de femelles. Malgré toutes les précautions prises pour les protéger, la mortalité est importante.

Cri

Le cri de l'éléphant est le barrissement. De récentes études scientifiques ont montré que les éléphants, comme de nombreux animaux, sont sensibles aux infrasons. L'utilité de l'audition de ces infrasons reste cependant mystérieuse. Il semble qu'ils soient capables de communiquer entre eux par les ondes acoustiques de surface transmises par le sol.



Article réalisé par Jean-Pierre Fleury.

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr