Vins de Bordeaux

Le vin de Bordeaux
Le vin de Bordeaux
Avec quelques 123 000 ha de vignes en Appellation d'Origine Contrôlée (AOC), Bordeaux est le vignoble de vins fins le plus vaste de France. Bien que circonscrite au seul département de la Gironde, cette étendue recèle une grande diversité de sols, de microclimats et de combinaisons de cépages. Avec à l'arrivée une offre d'une richesse souvent insoupçonnée par le plus grand nombre.


Le Médoc, le vignoble rouge de Bordeaux

Le Médoc, "terre du milieu" en patois local, est constitué par cette longue bande de vignoble sise entre l'océan Atlantique au nord et l'estuaire de la Gironde au sud, aux confins de la ville de Blanquefort.

C'est "le" terroir par excellence des vins rouges avec le cépage Cabernet- Sauvignon en vedette, associé le cas échéant au merlot. Et le tout produit quelques-uns des vins de longue garde parmi les plus réputés au monde à travers 8 appellations :

  • Margaux ;
  • Moulis ;
  • Listrac-Médoc ;
  • Saint-Julien ;
  • Pauillac ;
  • Saint-Estèphe ;
  • Médoc ;
  • Haut-Médoc.

Le vignoble des Graves

Prolongeant le Médoc au sud-est de Bordeaux, voici la région des Graves. Elle doit son nom à la couche de graves plus ou moins épaisse selon le cas qui, mêlée à des sols sableux ou argileux, caractérise la nature des sols.

Des vins rouges y sont produits, mais ce sont surtout les blancs qui ont établi sa notoriété. Secs bien sûr, à la fois puissants et aptes au vieillissement, mais également liquoreux à l'exemple des célébrissimes Sauternes et, moins bien connus, des vins des appellations Barsac et Cérons.

Outre ce trio, 5 autres appellations sont ici au programme :

  • Graves (en blanc sec et en rouge) ;
  • Graves Supérieures (blanc moelleux) ;
  • l'appellation communale Pessac-Léognan (en blanc sec et en rouge).

Saint-Émilion, Pomerol, Fronsac : le triangle d’or

Située autour de la ville de Libourne, sur la rive droite de la Dordogne, cette partie du vignoble bordelais est sous l'emprise du merlot, avec le talentueux cabernet franc comme cépage d'appoint. Une alliance qui contribue à la production de vins de garde souples et puissants, racés, aux arômes fins et subtils.

La région Saint-Émilion, Pomerol, Fronsac compte 10 appellations de vins rouges :

  • Fronsac ;
  • Canon-Fronsac ;
  • Lalande-de-Pomerol ;
  • Pomerol ;
  • Saint-Émilion ;
  • Saint-Émilion Grand Cru ;
  • Lussac Saint-Émilion ;
  • Saint-Georges-Saint-Émilion ;
  • Montagne Saint-Émilion ;
  • Puisseguin-Saint-Émilion.

Les caractéristiques des vins de Côtes

Quatrième grande composante de la palette des bordeaux, les vignobles de Côtes se retrouvent sur tout le département de la Gironde.
La diversité est là : des sols, des microclimats. Les points de convergence également : un paysage globalement vallonné, une exposition commune sud et sud-est. Et avec au final une gamme d'une grande variété et surtout, au cas par cas, d'une belle typicité.

16 appellations d'origine contrôlée (AOC) forment ce groupe Côtes, avec dans le détail :

  • 11 AOC de vins rouges et de vins blancs secs : Premières Côtes de Bordeaux, Côtes de Bourg, Blaye, Côtes de Blaye, Premières Côtes de Blaye, Côtes de Castillon, Bordeaux Côtes de Franc ;
  • 2 AOC de vins blancs moelleux : Premières Côtes de Bordeaux et Côtes de Bordeaux Saint-Macaire ;
  • 3 AOC de blancs liquoreux : Loupiac, Sainte-Croix-du-Mont, Cadillac.

L’Entre-Deux-Mers, les vins blancs secs à bonne enseigne

La Garonne d'un côté et la Dordogne de l'autre semblent former deux mers intérieures au sein desquelles est venu s'installer, sur des sols extrêmement variés mais à forte tendance argileuse, le vignoble justement dit de l'Entre-Deux-Mers. C'est là, entre autres, le terrain de prédilection des cépages sémillon et sauvignon, d'où sont issus des vins blancs secs, frais et fruités à souhait, à boire relativement jeunes dans la plupart des cas.

Ce secteur regroupe un ensemble de 7 appellations, dont :

  • 4 AOC de blanc : Entre-Deux-Mers, Entre-Deux-Mers-Haut-Benauge, Graves de Vayre, Sainte-Foy-Bordeaux ;
  • 2 AOC de rouge : à nouveau Graves de Vayre et Sainte-Foy-Bordeaux ;
  • 1 AOC de blanc moelleux : Bordeaux-Haut-Benauge.

8 + 8 + 10 + 16 + 7 = 49 appellations différentes, déjà, dans la grande famille Bordeaux. Mais le compte n'est pas encore tout à fait bon.
Ajoutons à cela en effet les 8 appellations génériques de Bordeaux et Bordeaux Supérieur (rouge, blanc moelleux), de Bordeaux Clairet, de Bordeaux sec de Bordeaux Rosé voire les vins effervescents de l'AOC Crémant de Bordeaux, et l'addition monte alors à 57.

57 façons différentes de boire et d'apprécier le nom Bordeaux. Avec délectation forcément, mais toujours, toujours... avec modération.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".